Entraygues se pique au jeu de la biodiversité

  • Le rucher communal a produit 49 kg de miel cette année et une tonne de lien social à Entraygues.
    Le rucher communal a produit 49 kg de miel cette année et une tonne de lien social à Entraygues. Repro CP -
Publié le

Première commune du département à obtenir le label Apicité, Entraygues vient de décrocher le Grand prix spécial du jury des villes de miel en France.

Il n’aura pas fallu beaucoup de temps pour qu’Entraygues devienne la capitale de la biodiversité à travers l’apiculture en Aveyron. C’est en 2018 seulement que voit le jour le rucher communal, initié par quelques apiculteurs amateurs autour de deux ruches. L’Union nationale des apiculteurs de France (Unaf) accorde d’emblée le prix Apicité au village. Un encouragement qui incite à ajouter deux autres ruches l’année suivante, parrainées par les écoliers, l’une dénommée "Nectaruche" par l’école publique, l’autre "Les abeilles royales" par l’école St-Georges domiciliée au château.

Miel Pops et Coronaviruche

Et ce sont les enfants eux-mêmes, pris d’engouement, qui ont construit les ruches cette année, la décoration étant interrompue pour cause de confinement mais ont pu être nommés, collant à la réalité tout en gardant la nécessaire légèreté pour traverser cette période tourmentée : "Miel Pops" et "Coronaviruche". Cette sensibilisation auprès de la jeune génération, démonstrations à la clef, liée aux démarches environnementales menées par la commune à travers l’atlas de la biodiversité avec le parc naturel régional de l’Aubrac, vient d’être récompensée par le Grand prix spécial du jury des villes de miel rendu par l’Unaf et l’association des éco-maires. " Cela montre la dynamique du village pour être plus vertueux sur l’environnement et conforte les gens en donnant une image plus positive ", déclare Bernard Boursinhac, maire qui rappelle au passage, la démarche Zéro Phyto lancée rapidement sur la commune.

Par le prisme de la démarche environnementale, le miel obtenu témoigne aussi de sa qualité gustative. Ainsi le nectar entrayol a été primé au niveau départemental en décrochant la médaille d’or. Et chaque enfant, en récompense de son engagement, s’est vu remettre un pot. Une extraction est justement réalisée à la rentrée septembre avec les écoliers, l’autre en public pendant l’opération "Les mardis du savoir-faire" en été. "Au départ, les gens ont eu peur d’être piqués, maintenant c’est devenu contagieux", glisse Édouard Guévart, abeille ouvrière de la poignée de bénévoles qui anime le rucher communal.

Vocation suscitée

Une saine contagion qui a touché Bozouls et St-Affrique, obtenant à leur tour le label Apicité en Aveyron. Une passion qui essaime au point de susciter la vocation auprès d’une apicultrice en herbe qui s’est professionnalisée à Entraygues. Il s’agit de Sandrine Orozco qui a fondé "Les Happyculteurs" pour commercialiser son miel mais aussi sensibiliser jeunes et anciens. Cet échange entre génération est aussi une volonté du rucher communal qui dispose désormais d’un local pour entreposer son matériel et vise une troisième abeille au sein du concours Apicité. "Celle-ci consacre une démarche remarquable", conclut Édouard Guévart. Remarquable est le mot qui convient pour éclairer sur le caractère environnemental et social en sensibilisant et en fédérant les gens. En attendant, ce petit rucher s’affaire à célébrer en décembre, la Saint-Ambroise, patron des apiculteurs, histoire de mettre du baume au cœur.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Entraygues-Sur-Truyère

99000 €

EXCLUSIVITE ! Situé au centre du village d'ENTRAYGUES SUR TRUYERE au 1er ét[...]

95000 €

Immeuble + terrain situé au centre de Entraygues sur Truyère. Cet immeuble [...]

104000 €

Dans le centre ville d'Entraygues, petit immeuble en bon état composé en re[...]

Toutes les annonces immobilières de Entraygues-Sur-Truyère
Réagir