Reprise pour les mineurs en clubs, "pass sport"... : les annonces de Macron au monde du sport

  • les activités sportives pour les jeunes en clubs vont pouvoir reprendre en décembre.
    les activités sportives pour les jeunes en clubs vont pouvoir reprendre en décembre. JLB
Publié le

Emmanuel Macron a pris le pouls ce mardi 17 novembre d'un monde du sport français qui se sent délaissé, en cette période de crise de Covid-19. Il a reçu 120 millions d'euros lors du plan de relance en septembre. Mais désormais, tout le secteur réclame un plan d'urgence. Voici ce qu'il faut retenir des annonces faites à l'issue d'une visioconférence du président de la République avec des acteurs du monde du sport.

Les Jeunes vont pouvoir reprendre

Emmanuel Macron a souhaité ce mardi 17 novembre, lors d'une réunion avec des responsables du monde sportif, que les activités sportives pour les jeunes en clubs puissent reprendre en décembre après avoir été suspendues par la crise du Covid-19, a affirmé l'Elysée.

Cette reprise, qui dépend de l'évolution de l'épidémie, sera liée à la mise en œuvre de protocoles renforcés, en particulier pour les sports en salle, a précisé la présidence de la République, à l'issue de cette visioconférence en présence de plusieurs ministres.

Un dispositif "pass sport"

Par ailleurs, Emmanuel Macron a annoncé le lancement en 2021 d'un dispositif de "pass sport" pour aider les jeunes à pratiquer une activité sportive, d'un coût total de 100 millions d'euros, a affirmé l'Elysée. Les critères de cette aide destinée aux familles pour payer l'adhésion à un club ou acheter des équipements doivent encore être définis, pour un lancement en 2021, a précisé l'Elysée.

Huis clos jusqu'en janvier, au moins

Coté sport professionnel, le retour des spectateurs dans les stades n'aura pas lieu pas avant janvier, toujours selon l'Elysée. Les jauges seront adaptées, dans un premier temps.

Enfin, les deux matches à domicile du XV de France dans le Tournoi des Six Nations 2021 se disputeront à huis clos, a annoncé de son côté le président de la Fédération française de rugby dans un entretien sur France Inter. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir