Le Manifeste pour que le brevet du vaccin passe dans le domaine public

  • Le Manifeste pour que le brevet du vaccin passe dans le domaine public
    Le Manifeste pour que le brevet du vaccin passe dans le domaine public
Publié le

L’accès au vaccin continue de créer le débat et le Manifeste s’en empare (photo). Devant les deux centres hospitaliers, ils étaient une dizaine, ce jeudi, pour distribuer des tracts. "Le brevet est privé et cela verrouille la production du vaccin, regrette Henri Célié, membre de l’association. La recherche a été payée par des impôts, ce n’est pas normal que cela reste dans le domaine privé." Le Sud-Aveyron est un témoin de cette lenteur dans la distribution des doses. Sur la plateforme Doctolib, mise en place pour centraliser les rendez-vous, il n’est plus possible de trouver un créneau de disponible, tant à Millau qu’à Saint-Affrique. Cela n’est pas témoin d’une pénurie, mais d’un succès pour ces piqûres prisées et d’un logiciel qui ne permet pas de choisir une date, au-delà de quatre semaines.

"La proximité est un élément essentiel dans la santé publique", rappelle Henri Célié.

L’occasion de rappeler qu’ils défendent structures millavoise et saint-affricaine, en face du projet d’hôpital médian. Avec un seul centre de vaccination pour le Sud-Aveyron, "on voit tout le besoin des outils de santé de proximité, encore plus quand il s’agit de vacciner."

JDM
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?