Aveyron : aide à domicile, une profession à revaloriser

Abonnés
  • La grille salariale propose une paie en dessous du smic pour les débutants./Photo illustration
    La grille salariale propose une paie en dessous du smic pour les débutants./Photo illustration
Publié le

Le travail d’aide à domicile peine à attirer, en raison notamment du salaire.

"Plusieurs employées sont épuisées, tant psychologiquement que psychiquement", décrit Pierre Slusarczyk, directeur de l’Aide ménagère à domicile (Amad) à Villefranche-de-Rouergue. Les aides à domicile doivent faire le ménage mais aussi manipuler les personnes âgées dont la mobilité a diminué. "Face à des personnes isolées, parfois déprimées, on ne peut pas être complètement insensible", ajoute...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Elisa Centis
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

128000 €

Situé dans rue commerçante, local commercial d'une superficie de 158 m² ac[...]

139000 €

immeuble avec local commercial au RDC équipé pour pâtisserie chocolaterie o[...]

99000 €

Appartement de Type 2 de 45 m² au troisième et dernier étage d'un immeuble [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?