Luc-la-Primaube : Rémi Planchenault, directeur de la MJC, a quitté ses fonctions le 1er mars

  • Rémi Planchenault à droite et Guillaume Verdier lors de la passation des pouvoirs.
    Rémi Planchenault à droite et Guillaume Verdier lors de la passation des pouvoirs.
Publié le

C’est Guillaume Verdier d’Onet le Château qui a té recruté pour le remplacer

Après quatre années passées à la tête de la MJC de Luc-la-Primaube, Rémi Planchenault, qui avait remplacé Stéphanie Leube en mai 2017, a décidé de prendre le large. C’est un choix personnel. Il part pour de nouvelles aventures professionnelles et rejoint la Normandie pour conduire des trains.

Très attaché aux valeurs que véhicule la MJC, Rémi ne s’est jamais départi de sa bienveillance et de sa bonne humeur, durant les 4 années qu’il a passées au sein de cette structure culturelle luco-primauboise. Et vendredi dernier, c’est toujours avec le même sourire qu’il a quitté ses fonctions, ses collaborateurs et ses collègues. Souriant, certes, mais très ému. On ne tourne pas un chapitre de quatre ans sans un pincement au cœur.

Il est bon de souligner le rôle prépondérant qu’a eu Rémi Planchenault dans la montée en puissance de la MJC. Ses valeurs humaines, son dynamisme, sa discrétion, sa gentillesse, sa ténacité, sa persévérance et son efficacité ont donné un souffle nouveau à la MJC. Il a fait preuve de professionnalisme et a toujours œuvré dans l’intérêt de la MJC avec une assiduité sans faille. Les mille adhérents témoignent de sa réussite.

Son action s’est articulée autour de quatre domaines d’activités : les clubs d’activités, l’animation locale et culturelle, l’animation enfance et l’action jeunes. Dans le cadre de l’Espace de vie sociale, la MJC a aussi proposé des animations à l’attention des familles, des actions autour de la parentalité, des animations culturelles, des actions d’éducation populaire et l’accompagnement à la scolarité pour les enfants du primaire.

Quatre années qui n’ont pas été de tout repos.

Il a exercé ses fonctions d’abord dans un local situé au rez-de-chaussée du centre social polyvalent de La Primaube, puis dans la salle située sous la mairie à Luc avant de revenir dans des locaux fonctionnels à l’Espace Antoine de Saint-Exupéry à La Primaube. Il a dû gérer également la situation sanitaire liée au Cavid 19.

Pour remplacer Rémi Planchenault, les responsables de la MJC ont recruté Guillaume Verdier qui était arrivé en Aveyron en 2009 au sein de la toute nouvelle MJC d’Onet-le-Château.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

480 €

Local commercial d'une surface de 40 m2. Disponible le 15/08/2021[...]

270000 €

Sur la commune de Luc-la-Primaube. A 15 minutes de Rodez et 5 minutes de L[...]

495 €

Appartement de type 2, d'une surface de 46 m2, comprenant : - un séjour ave[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?