Aveyron : un médiateur pour rassurer les éleveurs sur les vautours en Aubrac

Abonnés
  • L’apparition des vautours sur l’Aubrac nécessite une cohabitation pour faire perdurer l’agropastoralisme.
    L’apparition des vautours sur l’Aubrac nécessite une cohabitation pour faire perdurer l’agropastoralisme.
Publié le , mis à jour

Éleveur et naturaliste, cet agent est en poste depuis le 3 mai sur le plateau de l’Aubrac et une réunion est programmée en préfecture le 12 mai avec l’ensemble des organismes concernés sur le sujet.

L’arrivée du vautour depuis un an sur le plateau de l’Aubrac cristallise les tensions. Au cœur de l’été dernier, à Laguiole, une réunion avait réuni 120 éleveurs des trois départements du plateau pour témoigner et demander une régulation du vautour fauve. Dans un souci d’écoute et d’apaisement, un groupe de travail "faune sauvage" a été mis en place par le Parc naturel régional (PNR) de...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

540 €

TYPE III SITUE DANS SECTEUR CALME PROCHE LYCEE FOCH AVEC UNE BONNE EXPOSITI[...]

276 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE -Grand studio en centre vill[...]

320 €

Ce studio idéal pour étudiants vous propose: Une entrée avec placard Un séj[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?