Les élus ont émis un avis favorable mais réservé sur le Programme Local de l’Habitat

  • Les élus et les services administratifs autour du maire Jean-Philippe Sadoul.
    Les élus et les services administratifs autour du maire Jean-Philippe Sadoul.
Publié le

Lors de la dernière séance publique du conseil municipal, le maire Jean-Philippe Sadoul et Dominique Gombert, première adjointe, ont présenté le Programme Local de l’Habitat pour la période 2021-2026. Un projet arrêté par Rodez Agglomération.

Ce programme qui constitue le document cadre de la politique territoriale de l’habitat, a pour ambition de proposer une réponse à l’ensemble des besoins en logements constatés sur le territoire, dans le parc privé comme dans le parc public, le parc ancien comme le parc neuf.

La stratégie de développement de l’habitat s’articule autour de six grandes orientations qui se déclinent en 18 actions contenues dans un programme évalué à 14.8 millions d’euros.

Le diagnostic posé sur le territoire met en évidence une croissance démographique du ruthénois qui se stabilise dans un territoire marqué par un léger recul de l’emploi, avec une population viellissante et au sein de laquelle les ménages (familles avec enfants) accédants manquent. Luc-la-Primaube n’échappe pas à cette situation. Entre 2012 et 2017, si l’on relève un nombre de ménages en progression (+ 232), cette augmentation est surtout le fait de couple sans enfant (+ 74) et de personnes âgées (+ 130) ou de familles monoparentales (+ 86). Sur cette période, les familles avec enfants, qui représente 25 % des compositions familiales, régressent en nombre (- 18).

Trois priorités

La mise en œuvre du PLH intercommunal repose sur trois priorités qui inscrivent chaque habitant au sein d’un parcours résidentiel. Produire du logement au bon rythme en adéquation avec les objectifs du Scot (Schémas de cohérence territoriale) Centre Ouest Aveyron qui fixe le besoin de développer 5 573 logements nouveaux, à l’échelle de l’agglomération d’ici 2035. Pour la période 2021-2026, l’objectif est de produire globalement 370 résidences principales par an, soit environ 2 200 résidences supplémentaires. Cette programmation repose sur une croissance démographique établie à 0,8 % par an d’ici 2026. Pour Luc-la-Primaube, l’objectif annuel de production de logements s’établit à 60 logements par an, soit 360 sur la période de référence.

Produire du logement pas n’importe où en maîtrisant et en préservant le foncier, en rationalisant les coûts d’artificialisation des sols et de raccordement aux réseaux, en développant l’habitat au maillage en services, équipements et transports collectifs et en confortant la diversité de l’habitat.

La nouvelle géographie préférentielle définie avec des sites préférentiels sur chaque commune, identifie à Luc-la-Primaube les secteurs de l’avenue du Stade, ainsi que les secteurs de Bès Grand, l’entrée Est (RD 911) et les Landes.

Enfin, produire du logement pour tous. À Luc-la-Primaube, l’objectif de production du logement à coût maîtrisé s’établit sur six ans à 180 logements qui se décomposent en une programmation HLM fixée à 108 logements et 72 logements produits à coût abordable sur la période.

Ces 180 logements à coût abordable constituent un objectif de production ambitieux pour un urbanisme et un habitat "raisonnés" que les élus appellent de leurs vœux à Luc-la-Primaube. Les élus ont émis à l’unanimité un avis favorable mais réservé sur ce projet de Programme Local de l’Habitat pour les années 2021-2026.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

314900 €

Rare grande maison 430m² dont 150m² de garage double proche de toutes commo[...]

157000 €

Dans une Résidence neuve, appartement T3 de 66,47m² avec terrasse de 8,50m²[...]

250000 €

Au centre de Luc, sur une parcelle de 680 m², venez découvrir cet immeuble [...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?