Le BeachBot, ce robot qui ramasse les mégots sur les plages

  • Pour l'instant, BeachBot serait capable de ramasser 20 mégots par heure.
    Pour l'instant, BeachBot serait capable de ramasser 20 mégots par heure. markgoddard / Getty Images
Publié le , mis à jour

(ETX Daily Up) - Le saviez-vous ? Les mégots de cigarettes sont les déchets les moins jetés à la poubelle. Chaque année, pas moins de 4,5 milliards de mégots sont retrouvés en pleine nature, alors même que leur durée de décomposition peut aller jusqu'à 12 ans… De quoi donner le vertige. Pour lutter contre ce fléau, des ingénieurs néerlandais ont inventé le BeachBot, un robot autonome capable de ramasser des mégots par terre.

Fatigués de voir leurs enfants trouver des mégots de cigarettes sur les plages, Edwin Bos et Martijn Lukaart, ingénieurs néerlandais de l'entreprise TechTics, se sont lancés dans la création du BeachBot, un robot autonome dont les capteurs ont la capacité d'identifier les mégots de cigarettes sur les plages.

Son aspect est surprenant : visuellement, le robot semble tout droit sorti des usines de la NASA pour explorer la planète Mars. Avec seulement 80 centimètres de large, BeachBot compte deux caméras lui octroyant une double vision avant et arrière. Pour ramasser les mégots, il utilise ses deux bras de préhension qu'il abaisse et pousse ensuite dans le sable. Enfin, les mégots sont jetés dans un conteneur interne. Actuellement, BeachBot peut fonctionner une heure en autonomie. Si le robot en est encore à son premier prototype, TechTics promet de futurs progrès.

BeachBot utilise des algorithmes d'intelligence artificielle et de détection d'images pour distinguer un mégot de cigarette des autres objets et déchets présents sur la plage. Pour ce faire, l'équipe de TechTics a dû entraîner le véhicule et son IA en utilisant des photos de mégots de cigarettes dans différents états. L'entreprise utilise l'application Microsoft Trove, qui fournit aux développeurs d'IA des photos partagées par des personnes. Jusqu'à présent, elle a collecté 200 photos, et prévoit d'en recueillir 2.000 afin que BeachBot puisse trouver la quasi-totalité des mégots.

"Les mégots de cigarettes sont pleins de microplastiques", a déclaré Edwin Bos. Ce type de déchets accumule en effet plus de 30 produits chimiques toxiques pouvant avoir un impact sérieux sur la faune marine. "Notre robot ne peut pas être la solution finale à ce grave problème. Le principal responsable de ces déchets reste le comportement humain", ajoute-t-il.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?