Appels d'urgence : un seul numéro de téléphone pour tous les cas de figure ?

  • Le 18 des pompiers sera regroupé avec les autres numéros d'appel d'urgence.
    Le 18 des pompiers sera regroupé avec les autres numéros d'appel d'urgence. Repro CP - Archives
Publié le

Emmanuel Macron  a annoncé ce samedi 16 octobre  au Congrès national des sapeurs-pompiers de Marseille, qu'une plateforme unique rassemblant tous les numéros d'appels d'urgence sera expérimentée en 2022.

Le 15, le 17, le 18, le 112, les pompiers, les gendarmes, le Samu... Tous ces numéros d'appel d'urgence  avec autant de destinataires vont-ils être rassemblés en un seul numéro ?

Dès 2022 en tout, cas, Emmanuel Macron a annonce que serait expérimentée une plateforme unique pour tout ces numéros. Trois types de plateformes seront testées "à l'échelle d'une région", a précisé le Hufftington Post

Plusieurs pays européens ont déjà regroupé les appels au secours dans un numéro unique, le 112.

Ce projet figure dans la loi future Matras, en discussion au Parlement, et destinée notamment à améliorer le statut des pompiers volontaires, précise La Dépêche.

A Marseille, devant les soldats du feu, Emmanuel Macron a également évoqué la suppression de la surcotisation salariale patronale sur la prime au feu permettant un gain mensuel moyen de 45 euros, mesure très attendue par les sapeurs-pompiers, la revalorisation du remboursement des carences ambulancières (quand les pompiers interviennent à la place des ambulanciers, NDLR), le renouvellement de l'ensemble de la flotte des hélicoptères et la commande de deux hélicoptères supplémentaires dès début 2022, de l'extension de la nouvelle prime de fidélisation et de reconnaissance à tous ceux qui ont plus de 15 ans de service, et enfin la création de la qualité de pupille de la République pour les enfants de sapeurs-pompiers tués dans l'exercice de leur fonction.

R. S., L. R. et AFP
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?