Écologie et cohésion : les six grands territoires de l'Aveyron signent avec l'Etat les premiers CRTE

Abonnés
  • Tous les signataires des six CRTE, mais aussi le président du Département et les parlementaires se sont retrouvés lundi 20 décembre aux côté de la préfète Valérie Michel-Moreaux.
    Tous les signataires des six CRTE, mais aussi le président du Département et les parlementaires se sont retrouvés lundi 20 décembre aux côté de la préfète Valérie Michel-Moreaux. Centre Presse Aveyron
Publié le

Les six grands territoires qui maillent le département ont signé avec l’État les nouveaux CRTE, dispositif d’accompagnement des projets transversaux sur fond de transition écologique.

Bousculé par les effets de la pandémie, le contexte politique ne saurait pour autant se départir des grandes lignes qui doivent forger la société de demain. Et par là même assurer l’avenir du pays à travers la multiplicité des territoires qui le composent, en accompagnant ces derniers à réussir les transitions nécessaires.
À commencer par la transition écologique, indissociable de l’économie s’il en est. Voilà un an, le Premier ministre, dans le cadre du plan de relance, fixait des contrats d’objectifs entre l’État et les territoires composant un département. Ainsi est né le CRTE, contrat de relance et de transition écologique, dont la vertu est d’intégrer les dispositifs d’accompagnement de l’État à destination des collectivités territoriales, dispositifs déjà renforcés par les crédits de ce plan de relance. L’Aveyron, bien entendu, s’inscrit dans ce nouvel outil.

Donner une cohérence d’ensemble aux projets territoriaux

« Il s’agit de parvenir à une cohérence d’ensemble, une vision territoriale des actions à mener et fédérer et mobiliser des partenaires autour d’un même projet », note la préfète de l’Aveyron, Valérie Michel-Moreaux. Les CRTE vont concerner en Aveyron six grands périmètres déjà balisés au titre des PETR (Pôle d’équilibre territorial et rural) et qui maillent l’ensemble du département. Les trois PETR se voient adjoindre une communauté de communes, celle d’Argence-Carladez-Viadène, mais aussi les deux Parcs naturels régionaux : Aubrac et Grands causses.

Sept signatures

Les six grands périmètres qui maillent l’Aveyron ont signé, lundi en préfecture leur Contrat de relance et de transition écologique. Aux deux « poids lourds » que sont le Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Centre-Ouest (présidé par Jean-Eudes Le Meignen) et Rodez Agglomération (Christian Teyssèdre) s’ajoutent les PETR du Haut-Rouergue (Jean-Michel Lalle), celui du Lévézou (Yves Regourd) mais aussi les Parc naturels régionaux de l’Aubrac et des Grands Causses. Chacun réunissant des intercommunalités. Et une communauté de communes, celle d’Argence-Carladez-Viadène (Jean Valadier) a également signé son CRTE.
Partenaire associé dans ce dispositif, le Département (Arnaud Viala) a également été invité à cosigner ces six documents.

Stratégie écologique au premier plan

Autant d’Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) qui fédèrent en leur sein des projets correspondant aux attentes de leur espace territorial et de sa population.
Les CRTE, conclus pour six ans, apparaissent ainsi comme un agglomérant de dispositifs de soutien, et non comme un étage de plus au mille-feuilles des aides auxquels peuvent prétendre les EPCI. Mais l’État les a assortis d’un cahier des charges : intégrer dans les priorités de ces collectivités « les ambitions de la transition écologique, stratégie nationale bas-carbone et adaptation au changement climatique » en tête.

Le précieux concours des services de l’État

Cela tombe bien, en Aveyron économie et écologie n’ont pas de mal à être liées. Encore faut-il formaliser la pertinence de ces projets : les collectivités à ce sujet, n’ont pas manqué de remercier l’efficacité des services de l’État qui les ont aidés dans cette phase d’initialisation qui parvient désormais au lancement de ces CTRE avec effet immédiat.
À l’heure de leur signature, chacun a pu évoquer les grands axes d’action à entreprendre au cours, au moins, des six prochaines années. Avec pour chacun d’eux, bien des similitudes, les territoires aveyronnais ayant pour l’essentiel de nombreuses problématiques identiques, mais aussi des stratégies et des volontés communes pour y faire face.

« Les moyens de faire avancer les territoires »

Aux six signataires, s’est joint le conseil départemental qui « appelle de ses vœux cette stratégie commune, ces périmètres de projets qui nous permettent de converger vers le département de demain », a assuré le président Arnaud Viala.
« À travers ces contrats, on trouve les moyens de faire avancer les territoires», renchérit le président de Rodez Agglomération, Christian Teyssèdre pour qui « la politique de relance menée par l’État porte bel et bien ses fruits ».
Le suivi, comme la concrétisation de ces CRTE est donc sur les rails. Ce nouvel élan en faveur du développement des territoires dont les projets sauront être ciblés en tenant compte de la transition écologique, apparaît bien aux yeux des collectivités comme un accompagnement bienvenu vers l’avenir.

Économie, attractivité, environnement…

Solidarité territoriale, animation économique, attractivité, adaptation environnementale, gestion des ressources et des milieux naturels, cohésion sociale intergénérationnelle, lutte contre l’enclavement et la fragilité démographique… De nombreux axes de travail se sont révélés communs aux territoires ruraux engagés au travers de ces CRTE. Avec comme fil rouge (pour le Nord, le Lévézou et les parcs naturels notamment), la problématique de l’eau, ressource à préserver et à aménager. Le responsable de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, était d’ailleurs aux côtés des élus lors de la signature des contrats.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

323 €

Entrée avec placards, séjour avec coin cuisine équipée (éléments haut &bas,[...]

691 €

Entrée, cuisine (placards, hotte), séjour avec séparation bar, terrasse, sa[...]

450 €

BOURRAN : Dans la résidence Le Clos Bellevue, une copropriété dotée d'espa[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?