Rodez : le chantier de la résidence seniors à l'ancienne clinique Saint-Louis de nouveau à l'arrêt

Abonnés
  • Le chantier de l'ancienne clinique Saint-Louis, boulevard d'Estourmel, de nouveau à l'arrêt.
    Le chantier de l'ancienne clinique Saint-Louis, boulevard d'Estourmel, de nouveau à l'arrêt. M.R. -
Publié le

"La résidence seniors sera livrée dans les prochains mois", assure le maître d’ouvrage alors que le chantier est une nouvelle fois arrêté, cette fois après l'intervention de l'inspection du travail.

Au 15 boulevard d'Estourmel, sur la façade de l'ancienne clinique Saint-Louis, la banderole est toujours là, entre deux tags : "Découvrir un nouveau concept de vie, une résidence service seniors au cœur du centre-ville". Dessous, la benne à gravats est remplie à ras bord. Pourtant, depuis plusieurs semaines, il n'y a plus âme qui vive sur le chantier. Les ouvriers l'ont quitté, par la force des choses. À la rentrée, l'inspection du travail a procédé à un contrôle et a décidé d'interrompre temporairement les travaux. Depuis, dans les rues de Rodez et jusqu'au bureau du maire, la rumeur se propage : la résidence seniors, lancée en 2016 et promise dans un premier temps pour 2019 avant de traverser de nombreuses péripéties, verra-t-elle le jour ?

"Le chantier va redémarrer", assure le maître d'ouvrage

"Bien entendu ! Cette interruption des travaux est un non-événement", répond David Ferrara. Il est en charge du projet avec son père Sauveur, propriétaire des murs et à la tête d'un grand parc immobilier dans le Tarn et ailleurs depuis de longues années. "La mise en œuvre d’actions dans les prochains jours va permettre la reprise des travaux", avance encore l'entrepreneur dans un communiqué de presse, pour le moins laconique. Selon ce dernier, une entreprise en charge de la démolition est en cause dans cette pause contrainte. Sollicitée, l'inspection du travail n'a pas donné suite à nos demandes sur le sujet. "La livraison de la résidence est prévue dans les prochains mois", assure pour sa part David Ferrara, maître d'ouvrage.

7 millions d'euros d'investissement

À ce jour, plus de la moitié des 49 logements prévus, du T1 au T3, ont déjà trouvé preneurs. Vendus à 2800€ du mètre carré, ils promettent d'être "modernes" et "adaptés pour favoriser l'autonomie". Avec plusieurs arguments pour les futurs occupants : un service d'accueil et une équipe présente 24h/24, 7 jours sur 7, des animations (couture, cuisine, sport, loto...), un sol antidérapant, un dispositif d'appel d'urgence... 

"La résidence services senior s’adresse aux personnes âgées autonomes de 70 ans et plus et issues d’une même génération, elle permet de créer du lien social et de briser la solitude des personnes, qui après une vie active bien remplie peuvent se retrouver tout seul. Le concept plaît aux enfants aussi qui savent que leurs parents sont dans un lieu sécurisé", expliquait dans nos colonnes Paul Bayle, porteur du projet, en 2016. Investisseur chevronné et cofondateur de la chaîne Les Senioriales, ce dernier a également lancé un projet similaire à Decazeville, dans les bâtiments de l'ancien hôtel de France.

Rappelons qu'en 2018, Paul Bayle confiait que l'investissement global du projet ruthénois était évalué à 7 millions d'euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

470 €

A Louer appartement situé au 2ème étage d'une résidence sécurisé comprenant[...]

132000 €

A proximité du centre-ville, je vous présente un appartement de type 4 au d[...]

45 €

RODEZ : Garage individuel de 12.50 m² à louer au 23, Avenue Tarayre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?