Aveyron : le comité de soutien à Valérie Pécresse en ordre de marche

  • Élus et membres de la société civile lancent la campagne.
    Élus et membres de la société civile lancent la campagne.
Publié le

Les Républicains (LR) ont annoncé le lancement du comité de soutien à la candidature de Valérie Pécresse à l’élection présidentielle.

À moins de 80 jours du premier tour de l’élection présidentielle, la "grande famille politique aveyronnaise de la droite et du centre" passe à la vitesse supérieure avec la création, comme c’est le cas partout en France, d’un comité de soutien à la candidate LR Valérie Pécresse.

Derrière le président du département Arnaud Viala, les sénateurs Jean-Claude Anglars et Alain Marc, des élus "géographiquement" représentatifs et des "membres de la société civile", tous se sont réunis samedi matin pour lancer définitivement la campagne et ébaucher les actions à mener sur le terrain. "Nous serons amenés à mener des actions de terrain et ce que j’appelle des actions de campagne, expose le président du Département. Pour ce qui concerne l’Aveyron, notre premier objectif est aussi d’organiser, probablement pendant la deuxième quinzaine de février, une réunion publique, pas nécessairement avec la candidate elle-même, mais avec une ou deux personnalités que nous inviterons à venir exposer les principales prises de position de Valérie Pécresse dans la campagne."

Prêt pour le "match face au président sortant", pas question pour autant "cogner comme un sourd" sur Emmanuel Macron et son bilan. "Nous avons tous ici une approche qui nous amène à faire des propositions et à expliquer en quoi elles se démarquent de ce qui a été fait pendant les cinq années qui s’achèvent", poursuit Arnaud Viala. "Avec ces comités, nous voulons faire en sorte que dans un département comme le nôtre, la campagne nationale trouve des échos sur les sujets qui nous préoccupent. Nous pensons que c’est le bon moment pour la France de revoir son paradigme en donnant les moyens à nos territoires de réussir économiquement, socialement, écologiquement aussi."

Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
mau6377 Il y a 4 mois Le 23/01/2022 à 10:37

qui qu'on y mette ça ne réglera rien c'est changer nos institutions notre 5 République a 64 ans il serait temps de moderniser tout ça et de donner plus de transparence à la vie politique

Anonyme13114 Il y a 4 mois Le 23/01/2022 à 08:49

Pas question de cogner comme un sourd bien sûr , histoire de préparer le ralliement à Macron avec Pecresse comme premier ministre.