Decazeville : Adar et Assad fusionnent pour "mieux servir la population"

Abonnés
  • Lors de la réunion de rapprochement entre les deux structures.
    Lors de la réunion de rapprochement entre les deux structures. DDM
Publié le

Ce rapprochement va dans le sens du schéma directeur formulé par le Conseil départemental.

Les associations Adar et Assad se rapprochent pour offrir une meilleure réponse aux besoins de la population du Bassin et des communes limitrophes.

Voici quelques jours, Laurette Gimenez, présidente de l’Adar, a réuni le personnel à Firmi en présence du conseil d’administration et de représentants de l’association Assad. Il s’agissait d’ouvrir l’année 2022 sur des perspectives positives. Selon cette dernière, "les services d’aide à domicile traversent depuis deux ans une crise sanitaire et économique sans précédent. Les besoins des personnes âgées à domicile ne cessent de croître. Il nous fallait remédier à cette situation et trouver des solutions, non seulement pour notre organisation, mais également pour la population vieillissante du territoire". Un constat partagé avec le Conseil départemental qui avait pointé dans son schéma d’aide à domicile, la nécessité du regroupement entre structures.

Ainsi, les conseils d’administration des deux associations, Adar et Assad souhaitent s’associer en vue de déployer une offre partenariale et globale sur le secteur.

Complémentarité des services

Cette collaboration est soutenue par le Département.

"Cette collaboration permettra d’aller plus loin dans le service rendu à la population, notamment en termes de complémentarité de services (portage de repas, soins, ménage, aide technique, garde d’enfants, garde de nuit, jardinage, informatique), mais aussi sur les possibilités d’évolution professionnelle pour les salariés. Je remercie la fondation Opteo qui nous a accompagnés ces deux dernières années dans la restructuration de notre association et dans le rapprochement avec l’Assad avec qui nous partageons les mêmes valeurs associatives, de service rendu à la population et de qualité de vie au travail, ainsi que les salariés qui œuvrent au quotidien auprès des personnes âgées, handicapées et des familles", a conclu la présidente Laurette Gimenez.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Daniel Montarry
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

125000 €

DECAZEVILLE - Située à proximité des commerces et écoles, cette jolie propr[...]

29000 €

Decazeville : Parcelles de terrains à bâtir libres de constructeur au sein [...]

122900 €

SOUS COMPROMIS - DECAZEVILLE - Une jolie propriété avec plus d'un hectare d[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?