Rodez : la MJC touchée par la Covid mais pas coulée !

Abonnés
  • Une année marquée la crise sanitaire...
    Une année marquée la crise sanitaire...
Publié le

La structure de loisirs et d'animations de la ville a tenu dernièrement son assemblée générale, au cours de laquelle a naturellement été évoqué l'impact lié à la crise sanitaire.

Depuis le début de la crise sanitaire, la Maison des Jeunes et de la culture n'a cessé de se démener pour maintenir autant que faire se peut toutes ses activités. Comme l'a rappelé le président Thierry Laurens, " Nous avons subi cette crise sanitaire de plein fouet et cette saison 2020 - 2021 n'a ressemblé à aucune autre". Un début de mandat pas des plus simples pour celui qui a été élu au terme de la précédente assemblée générale. "Plutôt que de plonger nos adhérents dans le pessimisme ambiant et ressasser les tonnes d'incertitudes avec impuissance, nous avons décidé d'être réactifs et de rebondir pour que les projets de la MJC puissent se tenir malgré tout". 

Preuve en est, c'est au cours de l'année écoulée que la MJC a recruté le successeur de l'ancien directeur Bruno Houlès, à savoir Marc Dollat. Arrivé en juin 2021, il codirige la structure avec David Marois, au four et au moulin depuis le début de la crise sanitaire. Il n'en demeure pas moins que la crise a eu un impact sur la MJC. "Ne soyons pas naïfs, les secteurs de la culture et de l'animation vont connaître des difficultés ces prochaines années", lance le président. 

Baisse du  nombre d'adhérents

Cet impact se traduit également en chiffres. 2378 usagers ont adhéré à la MJC au cours de l'exercice. Cela correspond à une diminution de l'effectif de 961 adhérents. Soit une baisse de 29%. Résultat des fermetures imposées, des couvre-feux, des mesures sanitaires diverses, etc. "En temps normal  près de 4000 personnes en moyenne franchissent les portes de la MJC chaque semaine", fait-on remarquer, mais ce fut beaucoup moins cette année, entre la délocalisation en extérieur de diverses activités et l'organisation de visioconférences. 

Néanmoins, pour bien mesurer l'importance que peut représenter la MJC dans la ville sur les jeunes, qui plus est en période de crise, sur les 2378 adhérents, 41% ont moins de 26 ans, soit une hausse de 6%. 

Au sein des clubs, l'impact se fait également ressentir de façon chiffrée. Ainsi, 2243 inscriptions ont été enregistrées dans les 73 clubs. Une baisse de 966 personnes. "La dynamique dans laquelle était inscrite la MJC a été interrompue  brutalement", constate-t-on. Que ce soit pour la fréquentation des clubs ou celle des différents ateliers. 

Un budget diminué de 25%
par rapport au prévsionnel

Financièrement également, la secousse est rude avec un budget global de près de 900 000 euros, diminué de 25% par rapport au prévisionnel. "Et un équilibre qui a pu être atteint grâce aux dons des adhérents qui ont renoncé aux remboursements" explique-t-on. Pour l'année 2021 - 2022, le budget prévisionnel a été établi à un peu plus de 1, 2 millions d'euros. Et le trésorier Joachim Bazan de souligner : "Des répercussions économiques sont encore à prévoir. Nous estimons qu'au titre de l'exercice 2021 - 2022, nos réserves seront impactées à hauteur de 57 000 euros. Notre bonne gestion financière permettra d'absorber ce déficit. Nous devons néanmoins veiller à préserver nos réserves, pour faire face à nos divers engagements."

Et rien de mieux que de se projeter vers demain, pour retrouver une bonne dynamique. La demande de label de scène conventionnée art enfance jeunesse d'une part, et la mise en place de projets en lien avec les maisons de quartier de Gourgan et de Saint-Eloi d'autre part, entrent dans ce cadre-là. Tout comme la richesse des spectacles proposés actuellement et l'ambiance qui anime les divers clubs de ce vaisseau amiral de la culture et du loisir ruthénois.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?