Course à pied - 10 km des berges de l'Aveyron : Alex Molin Pradel vole la vedette à Mélody Julien

Abonnés
  • Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin."
    Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin." Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Mélody Julien : "On était tous les deux à bloc."
    Mélody Julien : "On était tous les deux à bloc." Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin."
    Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin." Centre Presse - Vincent Naël
  • Mélody Julien : "On était tous les deux à bloc."
    Mélody Julien : "On était tous les deux à bloc." Centre Presse - Vincent Naël
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Mélody Julien : "On était tous les deux à bloc."
    Mélody Julien : "On était tous les deux à bloc." Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin."
    Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin." Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin."
    Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin." Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin."
    Alex Molin Pradel pensait que Mélody Julien allait le "rattraper sur la fin." Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols.
    "On fait bien mieux qu'il y a deux ans avec plus de 200 participants sur le 10 km", apprécie l'organisateur Alain Cabaniols. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

À l'issue d'un beau duel avec la Tarnaise Mélody Julien (33'51''), meilleure performeuse française de l'année sur marathon, le Marmot Alex Molin Pradel a remporté le 10 kilomètres des berges de l'Aveyron avec neuf secondes d'avance ce dimanche, à Rodez.

"On a gardé quelques secondes d'écart toute la course. Je me tournais pas mal, j'avais la pression ! (rires) Jamais une fille m'a collé comme ça. Elle a un sacré niveau, c'est impressionnant." Le compliment est signé du Marmot Alex Molin Pradel, vainqueur des 10 kilomètres des berges de l'Aveyron à Rodez ce dimanche en 33'42'', deuxième manche du challenge Aveyron, après avoir déjà remporté la première à Sébazac le 2 janvier puis le 27 kilomètres du trail du Pic du Pal, à Sévérac-d'Aveyron, le week-end dernier.

Il est pour Mélody Julien, qui en a terminé seulement neuf secondes plus tard. "Elle explose le record de Sophie Mazenc (37'21''), établi en 2013 !", s'exclame sur la ligne d'arrivée le speaker, mais surtout organisateur de la course, Alain Cabaniols. Pas forcément étonnant quand on sait que la Tarnaise de 22 ans s'est qualifiée pour le championnat d'Europe de marathon (15-21 août à Munich) en bouclant le 42,195 kilomètres de celui de Séville en 2h31'29'', son record (minima à 2h32'), le 20 février.

Les JO 2024 en ligne de mire

De quoi devenir la meilleure performeuse française de l'année. Celle qui est originaire de Montredon-Labessonnié sourit : "C'était ma première course depuis, donc j'avais les jambes un peu lourdes. Je n'ai pas réussi à remonter, mais c'était un bon entraînement avant le meeting de sélection de Pacé, près de Rennes le 16 avril. Il est qualificatif pour la coupe d'Europe du 10 000 mètres, qui aura lieu au même endroit le 28 mai."

Pour obtenir son billet pour la compétition continentale, la championne de France junior de semi-marathon devra terminer dans les six premières et finir au moins en 32'20''. "Mon record se situe à 32'29'', mais je suis optimiste au vu de ma progression." Compte-t-elle privilégier une distance à l'avenir ? "Je n'ai pas de préférence, mais j'aimerais bien participer aux Jeux olympiques 2024, à Paris", répond Mélody Julien. Reste désormais à choisir le 10 ou le 42,195 kilomètres. En attendant, son gros objectif sera de "battre" son record aux "Europe" de marathon cet été.

Pas loin, le vainqueur du jour, Alex Molin Pradel, se marre au moment d'évoquer le sien : "Je prépare le 50 km de la Trans Aubrac, le Capuchadou, organisé le 17 avril. Aussi, je n'avais pas prévu de viser le challenge Aveyron, mais comme je suis premier du classement général, je me prends au jeu. Je l'ai déjà gagné en 2018, mais c'était à vélo (sourire), donc ce serait marrant de faire le doublé."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint Geniez D'olt Et D'aubrac

75000 €

A Saint Geniez d'Olt, appartement de type 2, dans immeuble de standing ave[...]

47 €

ST GENIEZ / Centre ville : grand garage au 13 bis, rue du Ravieux[...]

183000 €

Immeuble comprenant : Au 1er étage, un appartement de type 4 avec terrasse,[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint Geniez D'olt Et D'aubrac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?