Le méchoui de printemps a été réussi

  • Comme au self, mais bien meilleur.
    Comme au self, mais bien meilleur.
Publié le

Comme chaque année le comité des fêtes de Campagnac, fort de ses 40 membres et avec son président Gregory Badoc, a organisé le méchoui de printemps. Cette année a vu quelques légères modifications dans l’organisation pratique du méchoui.

En premier lieu, la cuisson des trois brebis (élevées à Campagnac) ne s’est pas faite sous les marronniers centenaires bordant la route passant devant la salle des fêtes. Il fallait préserver les arbres de l’intense chaleur du foyer. Donc ce dernier a été installé devant la cuisine de la salle des fêtes. Le tourne broche lui-même était nouveau, conçu et construit par Hubert Alias qui a également assuré la cuisson.

À noter qu’il a dû modifier au dernier moment son tourne broche pour faire cuire deux brebis simultanément. Les 130 convives se sont installés à l’intérieur de la salle des fêtes car le temps incertain risquait de gâcher la fête. Le repas a commencé vers 13 h et là aussi petit changement : les convives sont venus faire emplir leur plateau à la façon d’un self-service ce qui a optimisé la distribution.

Le menu était composé de saucisse sèche, fricandeau salade, agneau et flageolets, brie et roquefort, fouace de la maison Cavalier et gâteau à la broche maison préparé par Huber Alias.

Le repas a été animé par un concours où il fallait estimer le poids d’un jambon cru. Les deux premiers agneaux ont permis de servir tout le monde et le troisième a pu rassasier les affamés. Ce fut un repas très convivial.

Un grand bravo au comité des fêtes et rendez-vous est pris pour la fête de la St-Cyr fin juin.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?