Comme un symbole, les coureurs ukrainiens raflent la mise sur la course du Viaduc de Millau

  • Les Ukrainiens Mykola Mevsha et Valentyna Veretska, vainqueurs.
    Les Ukrainiens Mykola Mevsha et Valentyna Veretska, vainqueurs. MidiLibre - A. R.
Publié le

Trois des quatre coureurs ukrainiens engagés sur la mythique course du viaduc de Millau ont fini sur le podium, avec deux victoires à la clé, ce dimanche 22 mai. 

Comme un symbole ! Ce dimanche 22 mai, deux coureurs ukrainiens ont remporté la sixième édition de la course du viaduc de Millau, qui faisait son grand retour après quatre ans d'absence. Une délégation de quatre coureurs s'est engagée sur l'épreuve pour apporter leur soutien à leur peuple meurtri par la guerre avec la Russie depuis le mois de février.

Soutien au peuple ukrainien

Chez les hommes, Mykola Mevsha qui faisait figure de favori a parcouru les 23,7 km en 1 h 20' 43 secondes. Sa compatriote, Valentyna Veretska, est la première féminine. Elle finit à la 25e place du général en 1 h 34' 10 secondes. L'autre Ukrainienne Maryna Nemchenko finit deuxième en 1 h 39' 48 secondes et la Française Evelyne Cance, troisième en 1 h 45' 44 secondes. 

Derrière Mevsha, le Français Brice Daubord arrache la deuxième place sur le podium en 1 h 22' 27 secondes. Le Toulousain Simon Prady décroche la troisième place en 1 h 26' 04 secondes.

Sur la ligne d'arrivée, le vainqueur de l'édition 2022 qui succède à l'Espagnol Camillo Raul Santiago, le dernier sacré en 2018 (1 h 16' 56 secondes), confiait quelques mots : "La course était géniale, la France est magnifique, nous avons été très bien reçus, et je suis très content du travail que notre équipe a fourni".

Dès les premières pentes, quatre hommes se détachent, et ne quitteront plus le haut du tableau. D'abord c'est Simon Prady qui prend la tête accompagné de ses deux compatriotes Brice Daubord et Stéphane Ricard. Mykola Mevsha, se trouvant juste derrière eux. Mais le véritable tournant de la course s'est produit sur le tablier du Viaduc. 

C'est le moment choisi par le coureur ukrainien et Brice Daubord d'accélérer et de lacher complétement leurs compagnons. Mykola Mevsha creusant définitivement l'écart dans la redescente vers Millau. Le champion de raquettes Stéphane Ricard, finira à la quatrième place après avoir légèrement craqué en fin de course.

Ce dimanche matin, à 8 h 55, le coup d'envoi de la course a été donné en plusieurs vagues du centre-ville de Millau. 9 000 concurrents de 43 nationalités différentes se sont élancés à l'assaut du Viaduc.

L'interview de la première féminine 

Comment vous sentez-vous après cette course ?
"C’était parfait, il faisait un peu chaud, mais ça allait. Tout le soutien qu’on a reçu durant toute la course nous a vraiment fait plaisir. Et puis la vue était magnifique depuis le Viaduc, je m’en souviendrai toute ma vie. Quand je suis arrivée en haut, j’ai juste ouvert les yeux et c’était très émouvant.

Vous avez été invités avec vos compatriotes, comment avez-vous accueilli ce geste ?
C’est très important pour nous et pour montrer au monde entier que nous pouvons nous battre et gagner. Je dois dire merci pour l’invitation car c’était très important pour moi.

On vous a vu courir avec vos couleurs, c’était important de montrer votre appartenance à l’Ukraine ?
Oui ! Et surtout c’était impressionnant de voir tous ces gens me dire "Vive l’Ukraine", c’était très stimulant. 

 

 

 

 
Jennifer Franco et Alexis Roux
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?