Le préfet de Région, Etienne Guyot, en Aveyron ce jeudi pour aborder les dossiers culturels

  • Etienne Guyot, le préfet de Région (au premier plan) a visité l'exposition Fernand Léger en compagnie du conservateur du musée, Benoît Decron.
    Etienne Guyot, le préfet de Région (au premier plan) a visité l'exposition Fernand Léger en compagnie du conservateur du musée, Benoît Decron. Guilhem Richaud
Publié le , mis à jour

Il était au musée Soulages ce jeudi matin et sera à Espalion, pour le comité du bien Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France cet après-midi. Entretemps, il rencontrera aussi un certain nombre d'élus.

Il n'avait pas pu venir depuis 2019 et l'installation du nouvel Établissement public de coopération culturelle (EPCC) qui s'occupe de la gestion du musée Soulages, dans lequel l'Agglo de Rodez, le Département, la Région Occitanie, via la Drac, et l'Etat sont associés à parts égales. Le préfet de Région, Étienne Guyot, a été accueilli, jeudi matin, au musée Soulages, par  Benoît Decron, directeur et conservateur en chef du lieu et Jean-Christophe Bourdoncle, secrétaire général de l'établissement pour une visite privée du lieu. Pendant près d'une heure, il a pu découvrir les œuvres de Fernand Léger, qui sont exposées pour l'été, mais aussi revoir la collection permanente et les tableaux de Pierre Soulages, accrochés après sa dernière donation. 

De passage à Rodez, Étienne Guyot a également souhaité voir le musée Fenaille, qu'il ne connaissait pas. En fin de matinée, il a programmé plusieurs temps pour échanger avec les politiques locaux. Une rencontre avec Christian Teyssèdre, maire de Rodez et président de l'Agglo est prévue, ainsi qu'une discussion avec Arnaud Viala, le président du Département. Le déjeuner sera lui consacré à un temps d'échange avec les trois députés élus dimanche dernier. S'il connaît déjà Stéphane Mazars, qui était en poste depuis cinq ans, il va rencontrer pour la première fois Jean-François Rousset et Laurent Alexandre, nouvellement élus. 

Des échanges, à Espalion, sur le chemin de Saint-Jacques

Mais le temps fort de ce déplacement, sera sa participation au comité du Bien Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, programmé cette année à Espalion, dont il est le préfet coordinateur. Ce rendez-vous, en présence également de John Palacin, vice-président de la Région Occitanie et président de l'Agence française des chemins de Compostelle, réunissant les représentants des 71 "biens", répartis dans onze régions de France, sera une séance de travail qui doit permettre de plancher sur le "plan de gestion du bien". "Il s'agit d'un document global qui concerne l'ensemble du chemin de Saint-Jacques et qui se fait en interface avec la partie espagnole pour la mise en valeur d'une offre touristique et patrimoniale globale." Cet outil demandé par l'Unesco dans le cadre du site classé et qui doit être finalisé pour 2023. "Désormais, chaque site classé doit se doter de ce plan, reprend le préfet de Région. Nous en avons huit en Occitanie et je suis très attaché à ce que ce travail soit fait avec beaucoup de rigueur." 

Une seconde partie du travail consistera à établir, pour chacun des 71 monuments classés, d'établir une zone "tampon". "Dans cette zone, un certain nombre de règles seront fixées pour mieux le protéger", détaille Étienne Guyot. En Aveyron, six "monuments" sont classés sur le Chemin de Saint-Jacques : Le Pont des Pèlerins à Saint-Chély-d'Aubrac, le sentier entre Saint-Côme-d'Olt et Estaing, Le Pont-Vieux d'Espalion, le pont sur le Lot d'Estaing, l'abbatiale de Conques-en-Rouergue et le pont sur le Dourdou, toujours à Conques.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

350 €

A louer studio meublé de 20 m2 à BOURRAN Situé au 3ème étage avec ascenseur[...]

285 €

RODEZ quartier IUT & Lycée Monteil - STUDIO impeccable, équipé et fonction[...]

360 €

A LOUER - Bourran T1 de 29m2 situé au 3ème étage d'une résidence sécurisée.[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?