La diagonale de fou du Capdenacois Stéphane Cazottes

Abonnés
  • Le Capdenacois Stéphane Cazottes (à droite) et son ami Eric Delubac ont pris le départ de Boston samedi 11 juin.
    Le Capdenacois Stéphane Cazottes (à droite) et son ami Eric Delubac ont pris le départ de Boston samedi 11 juin. - DR
  • Après une étape aux chutes du Niagara et avoir franchi le 5 000e kilomètre dans le désert de l’Arizona, la traversée s’est achevée à San Diego lundi 25 juillet.
    Après une étape aux chutes du Niagara et avoir franchi le 5 000e kilomètre dans le désert de l’Arizona, la traversée s’est achevée à San Diego lundi 25 juillet. - DR
  • Cette aventure sportive et humaine a donné lieu à de belles rencontres et à des pauses dans des décors inoubliables.
    Cette aventure sportive et humaine a donné lieu à de belles rencontres et à des pauses dans des décors inoubliables.
  • La diagonale de fou de Stéphane Cazottes
    La diagonale de fou de Stéphane Cazottes
  • La diagonale de fou de Stéphane Cazottes
    La diagonale de fou de Stéphane Cazottes
  • La diagonale de fou de Stéphane Cazottes
    La diagonale de fou de Stéphane Cazottes
Publié le

Avec son ami Eric Delubac, le jeune quinquagénaire, salarié de SNCF réseau installé à Fontenaibleau, a traversé à vélo les Etats-Unis d'est en ouest, de Boston à San Diago, soit 5 314 kilomètres en 38 jours sur le devant de la selle.

Il l’a fait ! Accompagné de son ami et collègue Eric Delubac, Stéphane Cazottes vient ainsi de traverser les états-Unis, d’est en ouest, à la force des mollets. Il a frappé plus fort que Jonas Vingegaard ! 3 350 kilomètres couverts par le maillot jaune danois du Tour de France, 5 314 bornes avalées par le cycliste capdenacois, salarié de SNCF réseau, demeurant à Fontainebleau.

Parti de Boston le 11 juin, il a rallié San Diego le 25 juillet après 38 jours sur le devant de... la selle et cinq de repos. Cette traversée a été digérée en 235 heures de coups de pédales, avec un dénivelé positif de 27 335 mètres. Stéphane Cazottes n’est pas peu fier de cette "expérience sportive et humaine", partagée avec Eric Delubac, ancien cheminot et vivant à Ollioules dans le Var. L’Aveyronnais a relevé le défi pour souffler ses cinquante bougies, le deuxième, âgé de 58 ans, pour célébrer son départ à la retraite.

Le sportif capdenacois parle avec émotion de cette aventure : "La Californie du Sud n’était pas une sinécure. Jusqu’à la dernière étape, nous avons grimpé des cols sous la canicule, roulé dès 4 heures du matin pour passer le moins de temps possible sous les 47° à l’ombre... Et il n’y avait pas d’ombre ! Nous avons parfois traversé des déserts de dunes de sable. Nous nous serions crus en Arabie Saoudite. Mais, ça y est, nous avons atteint la plage de La Jolla, banlieue de San Diego, plage du Pacifique sud-californien. Que Boston est loin !".

Stéphane Cazottes est intarissable : "Nous avons rencontré des centaines d’Américains très sympathiques, été surpris par les pistes cyclables dans les grandes villes, par le nombre d’églises actives tout au long de la route et de drapeaux US sur les pas de portes, par la beauté du Nouveau Mexique et de l’Arizona, par les panneaux pro ou anti Trump... Un périple à raconter encore et encore à nos petits-enfants". Il conclut avec une phrase de Tony Wheeler : "Tout ce que vous avez à faire est de décider de partir... Le plus dur est fait !". Le Capdenacois pédale déjà vers son prochain rêve.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Rui DOS SANTOS
Voir les commentaires
L'immobilier à Capdenac-Gare

750000 €

AVEYRON - VALLÉE DU LOT - PROCHE DE FIGEAC Château du XVème, sentinelle av[...]

133000 €

Proche du centre-ville de Capdenac, dans un secteur calme, maison de type 3[...]

169900 €

Située dans un secteur calme, proche du centre ville et de ses commodités, [...]

Toutes les annonces immobilières de Capdenac-Gare
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?