Moto : trois choses à savoir sur l’Aveyronnaise classic

  • Le double tenant du titre en Aveyron Jamie McCanney absent cette année.
    Le double tenant du titre en Aveyron Jamie McCanney absent cette année. CPA - Jean-Louis Bories
Publié le

Départ de la 19e édition de la classique aveyronnaise ce vendredi 12 août au matin.

450 pilotes au départ
Ils seront 450 enduristes à prendre, vendredi matin, de Salles-Curan, le départ de la 19e édition de l’Aveyronnaise Classic. Une mouture qui exceptionnellement débutera le vendredi au lieu du jeudi et se terminera le dimanche. Une participation en légère baisse par rapport aux dernières éditions.


Les étrangers absents
Jamie McCanney, le Britannique originaire de l’île de Man (haut lieu du sport motocycliste qui réunit pendant une semaine près de 50 000 pilotes pour disputer le Tourist Trophy) et double tenant du titre de la classique aveyronnaise (2019, 2020), ne sera pas au départ. Il en est de même pour l’Italien Andrea Verona qui avait terminé dauphin en 2020 et qui vient de décrocher le titre de champion du monde le week-end dernier en Hongrie. Une absence motivée par le fait que ces deux pilotes sont retenus dans leurs équipes nationales respectives afin de participer aux ISDE (International Six Days of Enduro) qui se déroulent 15 jours plus tard du côté du Puy en Velay. Quant aux Espagnols qui habituellement sont là avec le pilote aveyronnais Kévin Panis qui travaille avec la fédération espagnole, ils seront également absents. « Cette année ça a vraiment été difficile, les championnats du monde en Hongrie le week-end dernier et les ISDE ont fait que je n’ai pu prendre personne pour m’accompagner. » C’est donc une lutte franco-française à laquelle il faudra s’attendre pour la victoire.


Cap au sud
Vendredi matin, les 450 engagés s’élanceront de Salles-Curan pour arriver à… Salles-Curan ! Une première pour l’Aveyronnaise classic d’avoir départ et arrivée d’étape dans la même ville. Ensuite, cap plein sud le samedi pour la seule classique ambulante d’enduro qui après ses cinq spéciales banderolées du jour rejoindra Belmont-sur-Rance pour la deuxième étape. Belmont d’où débutera l’ultime étape du dimanche pour une arrivée finale à Brasc.
 

Serge Carrière
Voir les commentaires
L'immobilier à Salles-Curan

35000 €

Vous souhaitez un pied à terre pour vos vacances ou week-ends au bord de l'[...]

Toutes les annonces immobilières de Salles-Curan
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?