Aveyron : Arnaud Viala, le président du Département, va-t-il quitter Les Républicains ?

  • Quitter Les Républicains ? Arnaud Viala y réfléchit.
    Quitter Les Républicains ? Arnaud Viala y réfléchit. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Le président du Département ne fait pas mystère de sa volonté de prendre du recul avec sa famille politique si celle-ci ne parvient pas à une refondation sur le plan des idées. 

L'ancien député Les Républicains, devenu président du Département de l'Aveyron, est encore à ce jour attaché au parti gaulliste. Mais qu'en sera-t-il dans les semaines qui viennent ? Arnaud Viala ne cache pas ses ressentiments envers sa famille de pensée, désormais marginalisée dans l'échiquier politique.

Mais surtout en panne d'idées, selon lui, pour reconquérir les Français et assouvir leurs attentes. "Le parti va devoir trancher la question de son positionnement", assène Arnaud Viala qui confirme: "On est aujourd'hui dans une exigence de refondation sur le plan des idées, sur le projet, les propositions que l'on est capable de faire". 

Selon l'élu(e) à la présidence

Arnaud Viala le martèle: "Mes convictions me portent au centre droit. Les années récentes ont prouvé que j'étais, au sein des Républicains, dans une frange modérée". Plus encore, "Les Républicains sont engagés maintenant dans des consultations internes pour l'élection d'un président qui sera déterminante pour mettre un terme aux nombreuses vicissitudes vécues au sein du parti". En d'autres termes, la figure qui émergera à l'issue de cette élection présidentielle interne, déterminera Arnaud Viala à poursuivre ou non l'aventure à ses côtés. 

Se tourner vers qui ? 

Sans grande conviction, apparemment, tant le malaise semble profond au sein du mouvement politique. Mais alors chez qui se tourner? Ce centriste ancré à droite rejoindra-t-il la sphère macroniste qui compte déjà quelques élus de poids issus des rangs des Républicains? Il n'en dit mot, préférant barrer son visage d'un large sourire à l'évocation d'Horizons, le mouvement créé par Edouard Philippe qui pourrait avoir ses faveurs.

Décision le 4 décembre

Sa décision sera prise le 4 décembre, jour de désignation du nouveau président élu pour porter le projet des Républicains. C'est aussi le jour de l'anniversaire d'Arnaud Viala, toujours symbole de bonnes résolutions.  

L'immobilier à Rodez

337 €

Pièce principale équipé avec banquette- lit, table, 2 chaises, un bureau, a[...]

352 €

T1Bis au 2e Séjour avec coin cuisine séparation bar (frigo, plaques chauffa[...]

45 €

Parking N° 9 au -2 dans garage double[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez