Aveyron : à Rodez, le secteur de la santé faiblement mobilisé à l'appel de la CGT

  • Toujours à l'appel de la CGT, d'autres rassemblement ont eu lieu ce même jour à Decazeville, Millau et Saint-Affrique.
    Toujours à l'appel de la CGT, d'autres rassemblement ont eu lieu ce même jour à Decazeville, Millau et Saint-Affrique. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Avec pour mots d'ordre augmentation des salaires et amélioration des conditions de travail, une cinquantaine de personnes étaient rassemblées ce jeudi 22 septembre au jardin public.

Salariés des établissements Sainte-Marie, de la fondation Optéo et du monde de la santé de l'Aveyron, ils étaient une cinquantaine, ce jeudi, à avoir répondu à l'appel de la CGT pour faire entendre, à nouveau, leurs revendications. Une "situation catastrophique due à la politique d'austérité des gouvernements successifs" qui "restreint l'accès au droit à la santé pour toutes et tous", a souligné Francis Cunnac, délégué CGT Sainte-Marie, qui a demandé une augmentation générale des salaires de 14 % pour faire face à l'"épuisement professionnel et à l'hémorragie du personnel".

Pour la fondation Optéo, Nasser Issad a dénoncé le fait qu'un ASI (Agent de service intérieur) ne dépasse le Smic "qu'après 13 ans de carrière". "Nous ne sommes pas corvéables à souhait, et nous allons, dans les prochains jours, reprendre les débrayages devant les établissements Optéo. Nous ne lâcherons pas nos collègues oubliés du Ségur", a poursuivi le syndicaliste.

"On n'en peut plus, le système de santé est en train de s'effondrer" a de son côté affirmé Pascal Mazet, délégué Santé - action sociale, demandant "des lits, du personnel et des augmentations de salaire". "Partout, il manque du personnel... nous exigeons 300 € nets de plus par mois".

Tour à tour, les représentants syndicaux ont exprimé le ras-le-bol actuel dans leurs établissements et rappelé l'importance, pour tous ces salariés comme les autres, de participer à la prochaine journée de mobilisation, jeudi 29 septembre à Rodez.

Toujours à l'appel de la CGT, d'autres rassemblements ont eu lieu ce même jour à Decazeville, Millau et Saint-Affrique.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

337 €

Pièce principale équipé avec banquette- lit, table, 2 chaises, un bureau, a[...]

70 €

A Louer 1 Garage d'environ 17m2 sur Bourran /RODEZ, Résidence Vinci en tête[...]

549 €

Entrée avec placard, cuisine (éléments,four, plaque induction, hotte), séjo[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Altair12 Il y a 10 jours Le 23/09/2022 à 09:19

Malgré la légitimité des revendications la CGT ne fait plus recette à trop vouloir être tout le temps contre tout le phénomène de rejet se généralise contre cette organisation destructrice !

Anonyme13114 Il y a 11 jours Le 22/09/2022 à 20:39

Si la CGT avait des solutions on le saurait depuis longtemps.