Decazeville-Coazze, le mariage franco-italien qui dure

  • Photo de "famille" sur les marches de l’hôtel de ville, en présence des élus et des responsables associatifs.
    Photo de "famille" sur les marches de l’hôtel de ville, en présence des élus et des responsables associatifs.
  • Monique Marchandot, entourée de François Marty et des représentantsde la délégation italienne, lors du discours de bienvenue.
    Monique Marchandot, entourée de François Marty et des représentantsde la délégation italienne, lors du discours de bienvenue.
Publié le

Venue fêter les 20 ans du jumelage avec Decazeville, la délégation italienne de Coazze a visité vendredi le site de Gironde avec un repas à la Vinzelle. Le samedi matin, ils étaient présents à la mairie decazevilloise avec leurs homologues locaux. Le maire François Marty, accompagné d’élus, a tenu à remercier "nos amis italiens pour les efforts constants dont ils font preuve pour faire vivre et grandir ce jumelage. Rien n’est facile pour eux mais contre vents et marées, ils sont toujours là. Nous ne pouvons que souligner cette bienveillante persévérance dont nos deux cités ne peuvent tirer que de grands bénéfices. L’Italie est bien présente à Decazeville et dans son bassin houiller. Souvenons-nous des cités des Italiens ici ou encore à Cransac à quelques kilomètres de notre maison commune. Que dire encore des réfugiés de l’est de la France, en 1940, accueillis à Decazeville dont beaucoup étaient venus d’Italie pour travailler dans les mines de fer de Lorraine".

Après le vin d’honneur et la remise de cadeaux, direction l’hôtel-restaurant du Parc, à Cransac. Dans la soirée, à l’espace Ségalat, Claudio Tabone, musicien, chef d’orchestre et compositeur, a présenté "La Traviata". Commentaires, explications, écoute guidée entrecoupée de lecture d’extraits du livre "La Dame aux camélias" d’Alexandre Dumas fils dont s’est inspiré Verdi pour son opéra. Les spectateurs présents ont été enchantés par cette présentation et émus par cette œuvre.

Ce dimanche, promenade à Decazeville (la Découverte, street-art) et à Capdenac (Tour Eiffel reproduite au 1/10). La soirée a été consacrée à la diffusion de films-documentaires, dont des magnifiques images d’une nature enchanteresse. François Marty était présent à la projection. La veille, le premier édile s’est plu de rappeler que la célèbre cantatrice Emma Calvé, native de Decazeville, avait fait un séjour italien, à Ivrée, lorsqu’elle était enfant. "Tout s’est bien passé, nous avons promis de nous revoir lors de La Festa Rurale del Cevrin en octobre, à Coazze", conclut Monique Marchandot, présidente du comité de jumelage à Decazeville.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

152900 €

Vous êtes à la recherche d'un appartement de type 3 proche du centre ville [...]

318 €

Entrée, cuisine équipée avec placards, plaque et frigo, WC , salle de bains[...]

500000 €

OPPORTUNITE A SAISIR ! Situé sur la commune de Rodez, Bel Air, bâtiment pr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?