Villefranche-de-Rouergue : une page se tourne à "La Tour"

  • Stéphanie Lherbier, derrière le comptoir de la Tour.
    Stéphanie Lherbier, derrière le comptoir de la Tour.
Publié le

Selon "Le petit Futé", "impossible de louper la terrasse de cette brasserie" : située face à la tour Soubirane, à un carrefour où se croisent les routes d’accès à Villeneuve, à quelques mètres du parking du Sol de la Dîme, et en passant sous la Tour, si près de la salle des Conques, le restaurant de la Tour jouit, en effet, d’un emplacement remarquable.

Il dispose d’une belle terrasse ombragée qui accueille, du printemps jusqu’aux frimas de l’automne, tous ceux qui aiment consommer en extérieur.

On connaît aussi sa salle restée traditionnelle, chaleureuse et spacieuse. Pendant quelques mois, les Villeneuvois ont regretté la fermeture de cet établissement. Mais depuis le 1er août 2022, le café-restaurant de la Tour a rouvert ses portes.

Derrière le bar, au service, Stéphanie Lherbier sourit. Elle a vraiment voulu investir ce lieu, Elle a visité les locaux en octobre dernier et, depuis, elle s’est battue pour pouvoir en prendre possession. Elle sait déjà qu’elle a bie fait puisque les premiers mois ont été bons. Elle est persuadée que la terrasse, si agréable et que la salle, qui accueille 36 couverts, correspondent à son projet d’offrir aux touristes comme aux habitants une cuisine traditionnelle de qualité. Le "Petit Futé" le confirme : "Les assiettes sont belles, copieuses et savoureuses à souhait" avec cette saveur particulière de la cuisine aveyronnaise. La patronne est née dans le Gard mais l’Aveyron l’a "adoptée depuis 23 ans".

Pas de carte mais un menu du jour

Au cours de ses études au lycée hôtelier de Saint-Chély-d’Apcher, en Lozère, option service, elle a suivi des stages en Aveyron et acquis par la suite une solide expérience professionnelle dans le département. Elle a recruté un cuisinier qui partage ses valeurs. La Tour accueille la clientèle dès 7 h 30, du lundi au samedi midi, le vendredi soir et le samedi midi sur réservation, l’hiver. L’été, une amplitude plus large des horaires est envisagée. Il n’y a pas de carte mais un menu du jour avec trois plats, selon l’inspiration du chef et les produits de saison. Stéphanie insiste : "Tout est frais, fait maison". Jusqu’en mars 2023, chaque vendredi, alternativement, une spécialité est proposée aux gourmets. Bien sûr, la Tour reprend ce rôle de restaurant ouvrier qu’il a tenu si longtemps. Le dynamisme et la détermination souriante de la "patronne", son professionnalisme, les qualités de son cuisinier feront le succès de cet établissement qui compte beaucoup pour l’image de Villeneuve et sa sociabilité.

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

925 €

Appartement T2 Semi-meublé au 2ème étage, Grand Placard dans l'Entrée, cuis[...]

940 €

Appartement T2 Bis Semi-meublé au 2ème étage, Lumineux, cuisine équipée, un[...]

260000 €

Au sein d'une résidence Sénior, au 4ème étage, avec vue dégagée, bel appar[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?