Sur les chemins de l’histoire de la commune

Abonnés
  • Le village de la Fouillade avant l’aménagement du stade, il y a environ 80 ans.
    Le village de la Fouillade avant l’aménagement du stade, il y a environ 80 ans. Reproduction
Publié le

Comme le chante Léo Ferré, "Avec le temps, va, tout s’en va…". Ainsi, nous arrive-t-il parfois d’oublier quelques pans de notre histoire ou de les ignorer.

Fort de ce constat, Michel Lombard s’est attelé à l’écriture d’un livre de souvenirs et d’histoire de La Fouillade. Il paraîtra à l’occasion du 25e Festival du livre, en juillet 2023. De nombreux chapitres l’alimenteront : les anciennes voies de communication, la création des écoles et des collèges, la vie et les métiers du village dans l’ancien temps et ses habitants successifs, les 14 "parlements du peuple" (anciens bistrots), la chronologie de la vie communale depuis 1878, les distractions (limitées autrefois aux cérémonies religieuses, au football et aux fêtes annuelles) et bien d’autres choses encore comme diverses bisbilles ayant opposé le village à celui de Najac dans une guerre de clochers désormais dépassée…

Le livre rappellera aussi certains épisodes du passé : les traces d’un établissement gallo-romain au Cugnot, la limitation de vitesse à 7 km/heure au cœur du village en 1913, le projet d’une voie ferrée le long de la vallée de la Serène, la chasse au loup en 1794, les fresques de Nicolaï Greschny à Souloumiac, les querelles pour l’eau potable, les six pompiers du village nommés en 1938, les chamailleries autour des écoles… Enfin, il comportera de nombreuses illustrations notamment à partir de cartes postales anciennes.

Afin de le rendre encore plus vivant, Michel Lombard recherche des photos anciennes de travaux liés à la ferme : dépiquage du blé, vendanges, tuage du cochon, dépouillage du maïs…

N’hésitez pas à prendre contact avec lui soit à son domicile soit par mail : lombard-aveyron@orange.fr

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Correspondant
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?