Football : Rodez au temps des incertitudes alors que la trêve débutera le 19 novembre

Abonnés
  • Vainqueurs à Saint-Etienne samedi, les Ruthénois attendent de connaître l’identité de leur futur entraîneur.
    Vainqueurs à Saint-Etienne samedi, les Ruthénois attendent de connaître l’identité de leur futur entraîneur. Archive Jean-Louis Bories
  • Après leur victoire à Saint-Etienne, les Ruthénois attendre de connaître l'identité de leur futur entraîneur.
    Après leur victoire à Saint-Etienne, les Ruthénois attendre de connaître l'identité de leur futur entraîneur. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le
Guillaume Verdu

Alors qu’une trêve d’un mois et demi de championnat s’ouvre, de nombreuses questions entourent le Raf, en attente d’un nouvel entraîneur.

Et maintenant, quelle sera la suite ? Après une semaine marquée à la fois par le départ de son entraîneur Laurent Peyrelade et un précieux succès à Saint-Etienne (2-0), samedi 12 novembre, au cours d’un duel entre relégables, le Rodez Aveyron football va mettre sur pause son championnat pendant un mois et demi, pendant la parenthèse coupe du monde. La trêve ne débutera qu’après le 8e tour de Coupe de France contre Roche-Saint-Genest (R2), samedi 19 novembre à 18 heures. Et elle comportera son lot d’interrogations.

La principale tourne autour de l’identité du prochain coach. L’intérim d’Emerick Darbelet, l’adjoint du partant, est censé prendre fin après le match de coupe. Le succès dans le Forez ne sera pas suffisant pour plaider en faveur de sa titularisation, faute de diplôme. Pour le reste, difficile d’y voir clair.

Quel profil pour succéder à Peyrelade ?

Les explications de la direction sur les raisons du départ de l’entraîneur aux deux montées se font toujours attendre. Tout comme celles sur le profil du successeur recherché. Car la signification ne sera pas la même si les dirigeants ciblent un profil de spécialiste des missions courtes, pour mener à bien l’opération maintien, ou s’ils préfèrent introniser un bâtisseur, pour essayer d’amorcer un nouveau cycle.

Quelle que soit son identité, ce changement inattendu pose d’autres problèmes. D’abord parce qu’il ne sera pas aisé de prendre la suite d’un entraîneur dont le passage sur le Piton a été aussi marquant.

La période de trêve a beau paraître propice à l’arrivée d’un nouveau technicien, le Raf risque de perdre en partie le bénéfice de cette coupure. Elle sera placée essentiellement sous le signe de la découverte entre un technicien et un groupe imaginé pour les principes de jeu de Laurent Peyrelade, tandis que la stabilité aurait permis de se focaliser à 100 % sur la préparation de la seconde phase de la saison.

A lire aussi : Football : le défenseur du Raf Aymen Abdennour sera de retour après la coupe du monde 2022 au Qatar

Y aura-t-il d’autres changements dans le staff ?

La succession en cours pose aussi la question de l’avenir du staff technique. Laurent Peyrelade avait l’habitude de travailler depuis de nombreuses années avec le préparateur physique Thomas Frette, ainsi que son adjoint Guillaume Miquel. Il a aussi fait venir Emerick Darbelet comme entraîneur adjoint il y a deux ans et Charles Cieslinsky cet été pour s’occuper des gardiens. Même si on a du mal à imaginer que Rodez engage un entraîneur posant l’exigence de faire table rase pour débarquer avec ses hommes à lui, ceux qui poursuivront l’aventure devront trouver des habitudes de travail avec le futur nommé.

Pas beaucoup de temps à perdre

Le changement ouvre nécessairement une période d’adaptation et d’incertitude, alors que le club du Piton n’a plus tellement de temps à perdre, comme en témoigne sa position de relégable. D’autant qu’il en avait déjà beaucoup perdu au cours de l’été, avec un groupe remanié jusqu’aux derniers jours du marché des transferts. Au moins, son succès à Saint-Etienne lui évite de se retrouver dans une position plus précaire au moment de l’intronisation du prochain entraîneur.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?