Aveyron : le gérant de la microcentrale hydraulique d'Entraygues apporte de l’eau au moulin

Abonnés
  • Le coût des travaux s’élève à près de 7 M€ pour rénover le moulin d’Entraygues.
    Le coût des travaux s’élève à près de 7 M€ pour rénover le moulin d’Entraygues.
Publié le

Face aux craintes des riverains de la centrale hydraulique, Jean-Marc Pringuet, se veut rassurant.

"On ne fait pas les choses en catimini. Elle (la microcentrale, NDLR) amène beaucoup d’ennuis", lâche Jean-Marc Pringuet, gérant de la société du moulin d’Entraygues (Smet) affiliée au groupe Ondulia. Avec son épouse Cécile Pringuet-Cantos, il brise le silence pour rappeler les faits et répondre aux craintes soulevées par les riverains suite à un arrêté préfectoral qui annonce la reprise d’un projet (notre édition du 23 juillet dernier, NDLR). "Le moulin exploité depuis 2001 a besoin d’être rénové. La microcentrale tient avec des bouts de ficelle. Notre dossier n’est pas encore déposé car nous sommes encore en phase d’études. C’est un projet patrimonial et d’intérêt général, on ne fait pas n’importe quoi, c’est très encadré en France." Et d’esquisser le projet de rénovation dont l’estimation du coût s’élève à 6,50 M€. "Nous installerons une turbine de nouvelle génération avec l’alternateur sous l’eau pour qu’il n’y ait pas de nuisances. La chaussée sera restaurée et un pont sera réalisé en aval pour éviter aux camions pendant le chantier de traverser en ville. Ce pont permettra ensuite aux piétons de profiter de la vue et de réaliser un parcours de pêche." Le dossier sera déposé l’an prochain suivi des procédures administratives dont l’enquête publique – "ce qui permettra à chacun de s’exprimer", précise-t-il – pour être effectif en 2025.

Travaux à Espeyrac l’été prochain

"Nous travaillons en bonne intelligence. Nous allons enfouir la ligne électrique et enterrée la conduite forcée sur le site de la Daze à Espeyrac l’été prochain, l’autre microcentrale que nous avons en Aveyron."

Au vu de l’actualité avec la flambée de l’énergie, l’orientation de la Smet au sein du groupe Ondulia (lire ci-dessus) au crépuscule du nouveau millénaire s’avère (presque) visionnaire. "Les faits nous donnent raison. C’est un secteur porteur et on le fait pour nos enfants." Et de conclure : "Des traces de loutres ont été constatées à Entraygues comme à Espeyrac, cela montre que la nature n’est pas perturbée par la centrale."

Dans le groupe Ondulia

La microcentrale d’Entraygues fait partie du groupe Ondulia de la famille Cantos. Celle-ci a œuvré pendant plus de quarante ans dans le domaine de la blanchisserie industrielle et la location de linge pour collectivités avant de se diversifier dans les énergies renouvelables à partir de 1998. Cette date marque l’acquisition des quatre premières centrales hydrauliques en Ariège. Celle d’Entraygues interviendra en 2001, Espeyrac en 2006 pour compter aujourd’hui dix centrales hydrauliques, huit parcs éoliens (dont deux en Aveyron, Salles-Curan et Séverac-d’Aveyron), un toit photovoltaïque. Soit au total, une puissance de 77 MW grâce à 64 turbines, pour une production annuelle moyenne aux environs de 203 millions de kWh, correspondant à la consommation d’une ville de 80 000 habitants.

Activités dans l’hydraulique, le solaire et l’éolien, le chiffre d’affaires du groupe s’élevait à plus de 17 M€ en 2018 (soit +19 % par rapport à l’année précédente).

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
O. C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Entraygues-Sur-Truyère

146900 €

à 5 min à pieds du CV,  Pavillon des années 1970 bâti sur un trés beau terr[...]

138500 €

Au coeur d'un joli village de la Vallée du Lot, cet immeuble rénové récemme[...]

149100 €

Situé sur la commune d'Entraygues sur Truyère, à proximité du Lot, André SE[...]

Toutes les annonces immobilières de Entraygues-Sur-Truyère
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?