Albert Lefèvre parle du débarquement du 6 juin 1944 devant les écoliers

  • Albert Lefèvre, 94 ans, lors de la rencontre, a témoigné de ce jour historique avec les enfants scolarisées dans les deux écoles de la commune.
    Albert Lefèvre, 94 ans, lors de la rencontre, a témoigné de ce jour historique avec les enfants scolarisées dans les deux écoles de la commune.
Publié le

Ils sont certainement très peu nombreux les élèves qui peuvent avoir entendu le témoignage d’une personne qui a vécu le débarquement du 6 juin 1944. Et qui peut répondre à leurs questions avec une pertinence et lucidité exceptionnelle.

Eh bien c’est le cas pour les enfants scolarisés sur la commune de Salles-la-Source, lors d’une rencontre organisée par la mairie à l’occasion des dernières commémorations du 11 novembre. Albert Lefèvre, habitant Solsac sur la commune, avait 16 ans le 6 juin 1944 et il était scolarisé à Caen. Un film a été réalisé sur son vécu lors cette journée exceptionnellement historique et pour laquelle il garde une mémoire intacte.

"À quelques-uns, nous nous amusons dans la cour de récréation du collège Le Petit Sainte-Marie en plein centre de Caen quand une explosion survient le 6 juin 1944, à 13 h 30, détruisant une partie de l’établissement… De cette journée terrible, je garde un sentiment de culpabilité de ne pas avoir pu aider à sauver mes camarades qui y ont laissé la vie…".

Ce film a été projeté aux élèves à la salle des fêtes de Souyri, Albert Lefèvre étant présent. De nombreuses questions lui ont été posées auxquelles il a répondu avec élégance et pertinence.

C’est un témoignage à la fois historique et émouvant que les enfants ont suivi avec beaucoup d’intérêt, "j’ai trouvé cette rencontre fort intéressante, avec des enfants affectueux et attentifs" a ressenti Albert qui fait un appel : "Je serais heureux si d’autres personnes ayant vécu ces journées de juin 1944 pouvaient prendre contact avec moi pour échanger et étoffer mon témoignage."

Albert Lefèvre a été convié le 6 juin 2022 par les autorités à témoigner à Caen où il a raconté ce qu’il a vécu lors du débarquement. "J’espère pouvoir honorer le rendez-vous de 2024 pour la 80e commémoration du 6 juin 1944" a conclu ce témoin historique qui aura alors 96 ans.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?