Pour la classe 67, l’heure des retrouvailles

Abonnés
  • 75 ans dans l’année et la ferme intention d’aller plus loin dans vie et sur le chemin de ces retrouvailles.
    75 ans dans l’année et la ferme intention d’aller plus loin dans vie et sur le chemin de ces retrouvailles.
Publié le

Ils ont eu 20 ans en 1967, ils viennent de fêter leurs 75 ans dans la bonne humeur. Récemment, ils étaient une quinzaine à se retrouver autour d’un bon repas, chez Isabelle Gaubert à Saint-Martin-des-Faux. S’ils viennent d’horizons divers, ils vivent tous en Lévezou depuis de longues années, les uns sont nés au pays et sont restés pendant toute leur vie active, d’autres ont immigré pour exercer leur profession ou pour se marier et se sont enracinés sur cette terre hospitalière. Tout au long du repas préparé par Gaëtan, les anecdotes du passé, du présent, se sont déroulées agréablement comme on dévide une pelote, chacun prenant plaisir à se raconter et à écouter les autres. À la fin de cette sympathique journée, ils ont promis de se revoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?