Escrime : Rodez bien parti dans la course au titre de champion de France d'épée par équipes

  • Aymerick Gally, Alexandre Bardenet, Ruben Limardo, Mickaël Goubert ont remporté la médaille de bronze des quarts de finale du championnat de France, dimanche 4 décembre.
    Aymerick Gally, Alexandre Bardenet, Ruben Limardo, Mickaël Goubert ont remporté la médaille de bronze des quarts de finale du championnat de France, dimanche 4 décembre. Repro CP
Publié le , mis à jour

Le quatuor de l'Escrime Rodez Aveyron a décroché la troisième place lors des quarts de finale de D1, première manche de la compétition, dans la banlieue de Grenoble, ce week-end des 3 et 4 décembre.

Rodez a franchi une étape importante vers le titre de champion de France d'épée par équipes. Samedi 3 et dimanche 4 décembre, le quatuor de l'Escrime Rodez Aveyron (Era) disputait la première manche de la compétition nationale de première division, aussi appelée quarts de finale, à Fontaine dans la banlieue de Grenoble. Alexandre Bardenet, Aymerick Gally, Mickaël Goubert et la recrue vénézuélienne Ruben Limardo se sont adjugé la troisième place.

Le champion olympique fait chuter l'Era en demie

Dès samedi 3 décembre, à l'issue de la phase de poule, la formation aveyronnaise s'est classée 4e sur les 16 équipes de D1. Le lendemain, le tableau d'élimination étant déterminé par les résultats de la veille, l'équipe ruthénoise a fait fort d'entrée en punissant Tourcoing 45-26.

En quarts, Rodez a hérité du redoutable Saint-Gratien, champion de France en titre. Et après un match intense, le club du Piton s'est imposé 39-38 à la touche dite de la "mort subite". Lors de la demi-finale, c'était Saint-Maur, le club du champion olympique Romain Cannone, qui attendait les Ruthénois. Là aussi, après un match acharné à 44-44 à la fin du temps réglementaire, se présentait une nouvelle "mort subite" qui a été portée par une fulgurance de Romain Cannone.

Pas abattu pour autant, Rodez a enfoncé dans la foulée la Garde républicaine de Paris 45-33 pour la troisième place. Tandis que Levallois l'emportait difficilement (45-39) en finale contre Saint-Maur. 

Les tireurs de l'Era sont bel et bien opérationnels dans la course au titre suprême, que le club a déjà décroché en 2011-2012, 2013-2014 et 2014-2015. Mais pour aller chercher la médaille d'or, il leur faudra d'abord passer par les demi-finales (la deuxième manche), les 15 et 16 avril à Nantes. Et la finale devrait avoir lieu en fin d'année 2023. La date et le lieu n'ont pas encore été déterminés. 

Et en attendant, Aymerick Gally et Alexandre Bardenet tireront sous les couleurs de l'équipe de France à l'occasion de la coupe du monde d'épée de Vancouver (Canada), du 8 au 11 décembre. Et Ruben Limardo sera en lice avec le Vénézuela. Deux autres licenciées ruthénoises seront en lice : Isis Washington (Etats-Unis) et Léonora Mackinnon (Canada).

 

Division 2 : la réserve se classe 11e

Chaque saison, la réserve ruthénoise lutte pour son maintien en Division 2. Après la journée du 3 décembre, Rodez (avec Mathias Biabiany, Zacharie Roger, Damian Bernado et Jérome Gras) pointait en 12e position. Après avoir été vaincus en huitièmes 36-45 par la solide réserve de Saint-Gratien, les Ruthénois sont venus à bout de Libourne 45-40, puis ont perdu de très peu (42-45) contre Tourcoing, qui comptait un titulaire du quatre majeur des Pays-Bas dans ses rangs.

Rodez terminait sur une excellente note en terrassant Rennes 45-36. Et après avoir tout donné, la 11e place est venue récompenser les efforts ruthénois, d'autant que trois équipes seront retrogradées en fin de saison.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?