Les vœux de Karine Clément : "Un village vivant où il fait bon vivre"

  • Une cérémonie très appréciée  par la population.
    Une cérémonie très appréciée par la population.
Publié le

C’était le retour de la cérémonie des vœux, en version normale, et à la salle des fêtes, en présence du sénateur Jean-Claude Anglars, du député Laurent Alexandre, des conseillers départementaux (J. Barbezange et V. Firmin), accompagnés d’élus du Pays Ségali, des élus naucellois et jeunes du conseil. Une occasion pour la maire de la commune de faire un retour sur l’année écoulée. Après la Covid-19, la Russie envahissait l’Ukraine, la commune accueillait des habitants de ce pays et organisait de nombreux convois grâce aux acteurs sociaux et à la générosité de la population. L’activité économique n’était pas en reste, avec l’installation de deux entreprises sur la zone de l’Issart, et avec un dispositif local, l’installation de deux commerces sur le bourg centre. Des agents recenseurs vont bientôt sillonner la commune, ces données permettront de conforter l’augmentation exponentielle du nombre d’habitants sur la commune. Dès le 16 janvier, des travaux de rénovation du pourtour de la salle des fêtes commenceront, le but est d’améliorer le cadre de vie et de désimperméabiliser les sols. Dans le même registre, il est encore possible en 2023 de profiter de l’opération façade.

Naucelle est un bourg vivant, pas moins de 63 associations organisent de nombreuses manifestations dont le retentissement est national.

Ce tissu est dû en partie à de nombreux bénévoles et au soutien indéfectible de la municipalité.

De nombreux habitants parlent de "bien vivre" à Naucelle, il n’en serait rien sans des valeurs communes partagées, liberté, égalité, fraternité, laïcité et solidarité. Le personnel soignant a su se mobiliser durant la crise. La commune est certainement l’une des seules de sa strate, à disposer de 2 écoles, deux collèges et d’un MFR qui accueille plus de 200 élèves en formation.

Chaque jeune élu présentait ensuite un pan de leurs projets sous l’œil bienveillant de Virginie Albrecht et Firmin.

Les participants pouvaient ensuite rejoindre un buffet sucré-salé et continuer les échanges informels, le volet officiel de la cérémonie pouvait se clore.

CORRESPONDANT