Rugby : Lévézou Ségala à la pêche aux points ce dimanche à Villefranche-de-Lauragais

Abonnés
  • Les Ségalis ont dû digérer la déception du week-end dernier pour se préparer à rebondir à Villefranche-de-Lauragais, ce dimanche après-midi.
    Les Ségalis ont dû digérer la déception du week-end dernier pour se préparer à rebondir à Villefranche-de-Lauragais, ce dimanche après-midi. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le
Serge Carrière

Après sa déconvenue du week-end dernier à domicile face à Prades (8-34), LSA se déplace ce dimanche 1er octobre, à 15 h 15, à Villefranche-de-Lauragais pour le compte de la 3e journée de Fédérale 2, tout en sachant que la donne ne s’annonce pas simple.

"Bien sûr, si nous ramenons des points cela sera bien, mais au-delà du résultat c’est la manière que nous allons observer", explique Frédéric Gil, l’un des coachs ségalis. "Notre équipe est jeune et a besoin de temps de jeu pour progresser, gagner en maturité et faire l’amalgame entre les nouveaux et les anciens. Après la défaite de dimanche dernier, où tout le monde était abattu en regagnant les vestiaires, nous sommes repartis sur de bonnes bases cette semaine. Tout le monde a évacué la déception et nous avons bien travaillé", poursuit-il.

Zerouali et Rey blessés

Avant de déplorer une infirmerie bien remplie. Le groupe senior cassagno-réquistanais comptant 14 forfaits, à cause de pépins physiques. "Zerouali et Rey sont venus s’ajouter aux blessés déjà nombreux et seront indisponibles. Heureusement, après le déplacement à Villefranche-de-Lauragais, il y aura une mini-trêve et nous devrions récupérer quelques éléments pour la suite."

Concernant l’adversaire du jour, s’il est un peu dans la même situation que les Lsanais avec deux revers au compteur, dont un à domicile, le staff technique aveyronnais ne le sous-estime pas pour autant. "Il faut rester humble et ne pas se mettre la pression. Ce n’est jamais facile à l’extérieur et Villefranche aura à cœur de ne pas concéder une deuxième défaite à la maison. Nous allons juger nos joueurs sur la manière. Et si le travail de la semaine est bien respecté, pourquoi ne pas avoir quelques espoirs", explique celui qui relativise l’ampleur de la défaite du week-end passé, après l’avoir analysée à la vidéo. "Ils viennent quatre fois chez nous et ils marquent quatre essais, dont deux sur des erreurs défensives de notre part, alors que nous, nous ne concrétisons pas nos séquences de dominations. Nous avons manqué de réalisme dans la finition." Il faudra donc faire mieux sur ce plan-là, cet après-midi.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?