Raf : "Les deux prochains matches de Ligue 2 seront importants", avance Lorenzo Rajot

Abonnés
  • Lorenzo Rajot et ses partenaires ont concédé un troisième revers consécutif en déplacement.
    Lorenzo Rajot et ses partenaires ont concédé un troisième revers consécutif en déplacement. Jean-Louis Bories
Publié le
Guillaume Verdu

Le milieu de Rodez est revenu sur la défaite de son équipe au Paris FC (2-0), mardi 5 décembre.

Quel bilan faites-vous de la défaite contre le Paris FC ?

Le sentiment qui domine est la déception, car on a complètement raté la première mi-temps. Ensuite, je trouve que c’est dur de ne pas marquer au moins un but sur ce match, au regard des occasions qu’on s’est créées. Si on revient à 2-1 en seconde période, tout peut se passer. C’est dommage.

Même si cela ne vous était pas trop arrivé ces dernières semaines, vous êtes coutumiers cette saison des débuts de match manqués. Comment l’expliquez-vous ?

Je n’ai aucune explication. La dernière fois, notre concentration était au top (lors de la victoire contre Concarneau, 2-0, samedi 2 décembre, NDLR), là on se fait surprendre au bout de 20 secondes. Je ne l’explique pas vraiment.

Vous sortiez d’une prestation aboutie contre Concarneau. Est-ce que cela renforce votre déception ?

On voulait enchaîner après cette victoire, mais on a du mal à y parvenir ces derniers temps. Il faudra gagner contre Amiens (samedi 16 décembre) pour basculer du bon côté.

L’irrégularité est-elle le principal défaut de votre équipe ?

Je ne dirais pas qu’on est très irréguliers. D’ailleurs, les contenus de nos matches restent cohérents. Ce qui est bien, c’est qu’on arrive généralement à bien réagir après une défaite.

Il y a aussi une grosse différence de rendement entre vos matches à domicile et à l’extérieur…

Chez nous, on arrive à apporter beaucoup de folie, et on a plus de mal quand on est en déplacement. Si on prend les stats face au PFC, on a eu beaucoup plus de situations et de tirs cadrés qu’eux. Je dirai que c’est surtout le manque d’efficacité qui nous a fait défaut.

La défaite à Paris ne remet pas en cause votre bon début de saison, puisque vous êtes toujours 9es. Mais avec seulement cinq points d’avance sur la zone rouge. Que vous inspire cette situation ?

On reste au milieu du classement et nous avons à venir les deux derniers matches de la phase aller pour basculer du bon côté, à savoir rester dans le top 10 à mi-saison et espérer de belles choses pour la suite.

Avoir cinq points d’avance sur le premier relégable reste tout à fait correct, et nous ne sommes pas loin non plus du top cinq (5 points). Les deux prochains matches de championnat (contre Amiens puis à Annecy) seront importants. On sait que ce qui sera décisif, ce sera la deuxième partie de saison. On a bien démarré, on aurait pu avoir un peu plus de points et on espère encore en prendre d’ici la trêve. Mais notre première partie de saison est correcte.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Gilou12740 Il y a 2 mois Le 06/12/2023 à 18:22

L histoire se répète bientôt on fera partie des relegables