Football : "C’est un beau clin d’œil", le préparateur physique ruthénois, Thomas Frette, de retour à Mayenne dans le cadre de la Coupe de France

Abonnés
  • Thomas Frette (en bas à droite) sous les couleurs de Mayenne, lorsqu’il avait une quinzaine d’années.
    Thomas Frette (en bas à droite) sous les couleurs de Mayenne, lorsqu’il avait une quinzaine d’années. Repro CP - Repro CP
Publié le

Samedi 9 décembre, à 15 heures, les Ruthénois seront à Mayenne (R1) dans le cadre de la doyenne des compétitions. L’occasion pour leur préparateur physique, Thomas Frette, de retrouver son club d’enfance, sous les yeux de sa famille.

"Au départ, c’était improbable. Tu te dis que ce n’est pas possible, parce que la France va être coupée en quatre (pour déterminer les groupes, NDLR). Et avant le tirage (des affiches du 7e et du 8e tour), je ne savais même pas qu’ils étaient qualifiés. Puis, j’ai vu le tirage et je me suis dit "pourquoi pas, ça serait vraiment top, il faut absolument qu’on passe et eux aussi". C’est un beau clin d’œil." Voilà 15 ans que Thomas Frette a quitté les rangs du Stade mayennais FC, avec qui il a joué entre ses 13 et 20 ans, en tant que numéro 10 ou ailier droit. Ce samedi après-midi, il retournera sur la pelouse du Parc des sports sous de tout autres couleurs, celles du Rodez Aveyron football, et avec une tout autre casquette, celle de préparateur physique.

Un moment qu’attend avec impatience l’homme de 35 ans, même si les choses ont bien changé depuis son départ : "J’ai regardé et beaucoup, beaucoup de dirigeants ne sont plus au club… Mais des gens que je connais là-bas m’ont écrit. Et il y aura mes parents et sûrement mes oncles etc. Malheureusement, j’ai des amis qui ont un concert au même moment à Lille et ne seront pas là, c’est dommage."

Au club en même temps que Franck Haise

Pas de quoi gâcher la fête pour autant. La nostalgie du retour dans le club de son enfance étant plus forte. "Mes plus beaux souvenirs sont les quelques apparitions que j’ai faites avec le groupe CFA 2, lorsque j’avais 17 ans et demi. C’est le club qui m’a formé. J’en garde de super souvenirs."

Au cours de son passage à Mayenne, club situé à une trentaine de kilomètres de sa maison familiale, Thomas Frette a notamment côtoyé, "à distance", Franck Haise, l’actuel coach de Lens en Ligue 1, lorsque ce dernier était entraîneur-joueur de la formation senior et que lui jouait en U17. À cette époque-là, Frette n’envisageait pas encore faire de la préparation physique son métier.

Ce n’est qu’à son départ de Mayenne pour Montpellier à 20 ans que cette passion lui est venue. Une passion qui le mène donc de nouveau, 15 ans plus tard, sur la pelouse de son club de toujours. La magie de la coupe !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?