Decazeville. L’objectif est de féminiser davantage la discipline

Abonnés
  • Maryse Marty a été l’une des quatre présidentes du club de Bouillac.
    Maryse Marty a été l’une des quatre présidentes du club de Bouillac.
Publié le
Centre Presse

Marc Nogaret, président du comité départemental de pétanque, l’a annoncé lors de la récente assemblée générale du district de Decazeville, qui compte 17 clubs (peut-être un peu moins l’an prochain).

S’inspirant du programme du CNOSF (Comité national olympique et sportif français), il faudra tendre vers la parité homme-femme concernant les bureaux et les dirigeants dans les clubs et autres structures du monde de la pétanque, à commencer à mettre en place dès 2025 pour le finaliser à l’horizon 2028. Par exemple, un bureau de société qui est composé d’un président, d’un secrétaire, d’un trésorier et pour chacun d’eux épaulé par un adjoint, trois postes sur les six devront être pourvus par des femmes.

Cela dit, le secteur n’a pas attendu cette directive pour se féminiser. Plusieurs dames ont déjà assuré le rôle de présidente ou de coprésidente : Maryse Marty à Bouillac, Jeanine Assié à Firmi, Chantal Perez et Rose Macaluso à Cransac. Cette liste est loin d’être exhaustive. À ce jour, Adeline Milon occupe ce poste à Firmi. Et de nombreuses bénévoles au féminin occupent actuellement des postes de trésorière, secrétaire ou autres. Au niveau du district, la parité existe déjà avec Marion Kaminski et Andrée Privat. Cela risque d’être difficile pour mettre en place cette parité dans les petits clubs. Notons par ailleurs que pour le championnat des clubs féminin, les équipes devront être composées de six joueuses, comme pour les masculins, et ce dès 2024.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?