Firmi : Lagarrigue BTP se lance dans l’entretien du patrimoine

  • L’ingénieur travaux principal Fabrice Breton (à gauche) a été présenté tout dernièrement par Pascal Carlos, directeur général de Lagarrigue BTP.
    L’ingénieur travaux principal Fabrice Breton (à gauche) a été présenté tout dernièrement par Pascal Carlos, directeur général de Lagarrigue BTP. XR/CP
Publié le , mis à jour

Reconnue pour la construction de bâtiments, le génie civil industriel et la préfabrication en béton armé, l’entreprise firminoise étoffe son offre avec ce nouveau métier. Une diversification qui s’appuie sur un marché en pleine expansion.

"En France, il y a près de 260 000 ouvrages d’art qui représentent plus de 2 milliards d’euros de valorisation, dont 120 000 sont sous la responsabilité des petites et moyennes communes ou communautés de communes". Ces quelques chiffres énoncés par Pascal Carlos, directeur général de Lagarrigue BTP, témoignent du marché en devenir -ingénierie et assistance aux collectivités dans l’entretien du patrimoine: diagnostic, réparation et renforcement des ouvrages d’art-, dans lequel se lance ce mois-ci l’entreprise firminoise. "À ma connaissance, nous sommes la seule entreprise de construction à proposer ce nouveau métier aux collectivités."

Redonner une nouvelle jeunesse aux ouvrages d'art

Reconnue pour ses trois cœurs de métier que sont la construction de bâtiments (musée Soulages et multiplex à Rodez, Tour Mélila sur la zone d’Arsac à Sainte-Radegonde...), le génie civil industriel (hôpital lozérien de Marvejols, Micropolis...) et la préfabrication en béton armé (gare d’Austerlitz à Paris...), Lagarrigue BTP concrétise aujourd’hui une "réflexion entamée depuis un an sur les ouvrages d’art les bâtiments publics". "Avec notre longue expérience de plus d’un demi-siècle dans le domaine de l’entretien, la réparation et le renforcement des ouvrages d’art, nous partions d’un socle mais nous avions un point faible, car nous n’avions pas d’expert capable de répondre à toutes les problématiques", explique Pascal Carlos qui a embauché Fabrice Breton en début d'année pour répondre à ces problématiques.

Proposer du service aux petites et moyennes collectivités

"Nous proposons du service à des collectivités qui parfois ne savent pas ce qu’ils ont en ouvrage d’art et dans quel état il est. Le patrimoine est vieillissant avec pour certains ouvrages plus de 50 ans d’existence, les règles normatives ont changé et évolué et les accès aux finances publiques sont de plus en plus rares. Cela peut donc intéresser les communes car ce sont des liens économiques et sociaux. D’autant que nous avons une fibre PME que n’ont pas les majors et que nous travaillons déjà en partenariat avec les bureaux d’étude aveyronnais", détaille Pascal Carlos.

Avec ces macro marchés qui pourraient représenter, à chaque fois, 20 000 à 50 000 € de chiffre d’affaires, Lagarrigue BTP vise à développer son activité sur le grand Sud- Ouest (Midi-Pyrénées, Languedoc- Roussillon, Aquitaine, Auvergne). Durant un an, l’Aveyron "servira de territoire témoin car c’est un département représentatif en terme de petites et moyennes communes". Et si à terme ce nouveau métier amène de bons retours, "nous mettrons les moyens d’ici à 5 ans", insiste Pascal Carlos. Soit l’embauche d’une quarantaine de salariés.

Xavier Rousseau
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Firmi

254000 €

A 20 minutes de l'aéroport de Rodez, belle villa isolée située sur les haut[...]

209000 €

Venez découvrir cette charmante maison, située au cur du village de Firmi, [...]

57000 €

Dans le centre de Firmi, maison de type 5 d' environ 100 m² avec garage.Au [...]

Toutes les annonces immobilières de Firmi
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?