Vallée de l'Aveyron : le squelette d'un reporter découvert dans une grotte

  • Vallée de l'Aveyron : le squelette d'un reporter découvert dans une grotte
    Vallée de l'Aveyron : le squelette d'un reporter découvert dans une grotte
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Recensant les cavités dans la vallée de l' Aveyron, trois membres de la société spéléologique du Pays Castrais avaient découvert un squelette qui serait celui d'un reporter-photographe qui vivait en ermite. 

Recensant les cavités dans la vallée de l' Aveyron, trois membres de la société spéléologique du Pays Castrais avaient découvert un squelette dans une grotte située sur la commune de Penne-sur-Tarn.

A Penne et à Bruniquel (Tarn-et-Garonne), autre village proche des lieux de la découverte, on avait rapidement fait le rapprochement avec un homme que l'on voyait de temps en temps et qui avait choisi de vivre autrement. Cet homme, âgé peut-être d'une cinquantaine d'années, était arrivé dans les parages il y a une dizaine d'années, ont indiqué les maires de Penne et Bruniquel, Jean-Luc Kretz et Michel Montet.

Après l'analyse des ossements par l'Institut médico-légal de Toulouse et un test ADN, les suppositions se confirment. Il s’agirait, en effet, des reliques d’Alain Carcenac, un ancien reporter-photographe venu s'installer dans la cavité voilà 10 ans. "C’était un choix de vie. Il refusait la société, la religion et l’autorité. Il m’avait dit qu’il avait été reporter photographe en Nouvelle-Calédonie et qu’il avait vu des choses trop dures, qu’il voulait couper avec tout ça. Au village, beaucoup l’appelaient l’Indien", relate Michel Montet, le maire de Bruniquel.

Sur le même sujet
Réagir