La Route du Sel pimente les paysages du Nord-Aveyron

  • Pour la première fois, la Route du Sel sillonne les routes de l’Aubrac et du Carladez.
    Pour la première fois, la Route du Sel sillonne les routes de l’Aubrac et du Carladez. OC
  • Echange symbolique de cadeaux à Mur-de-Barrez.
    Echange symbolique de cadeaux à Mur-de-Barrez. OC
Publié le , mis à jour

Randonnée équestre. Pour la première fois, ce rendez-vous ludique et historique sillonne les routes de l’Aubrac et du Carladez. À l’engouement s’ajoutent la convivialité et la gentillesse des habitants.

Sous le charme et la démarche de la Route du Sel, cavaliers et autochtones y tombent mutuellement depuis le départ inédit dimanche dernier en Carladez. «Nous sommes ravis de l’enthousiasme des élus et des locaux. Les participants sont frappés par l’accueil et tant de gentillesse des gens proposant de donner de l’eau pour les chevaux», confie Virginie Bauer, organisatrice de la manifestation orientée depuis trois ans vers la rando découverte.

Des découvertes même. Outre les paysages, l’âme humaine qui s’y dégage en plafonnant l’événement à cent participants et l’ambiance séduisent ces cavaliers mêlant habitués et nouveaux venus en provenance de toute la France, mais aussi de Suisse et d’Allemagne. Si certains amènent leur propre monture, d’autres partent vraiment à l’aventure en louant des chevaux auprès des fermes ou centres équestres. Et ils ne sont pas déçus !

L’impact des Racines et des ailes

«Nombreux sont ceux à avoir découvert l’Aveyron et la Route du Sel en voyant l’émission des Racines et des ailes». Il faut dire que l’Aveyron est une terre fertile pour la plus belle conquête de l’homme. Comme le soulignait au départ de la randonnée, Alain Cézac, maire de Mur-de-Barrez, «le Carladez a une forte culture équestre, le Batut de Murols et le ranch du Barrez de Taussac en sont les témoins». Et de proposer sur ses terres médiévales, «un raid cavalier Mur-Monaco». De la convivialité donc, et de la générosité aussi, à l’instar hier de Gilbert Cestrières, maire de St-Rémy-de-Montpeyroux et président de la coopérative Jeune Montagne, venu filer l’aligot avec ces hôtes d’un jour.

D’autant que le public est au rendez-vous avec 500 personnes présentes au spectacle à Lacroix-Barrez et mardi soir des personnes ont même été refusées. Les spectacles font toujours recette et en innovant avec des cadeaux en guise d’échanges pour se passer le relais à chaque étape entre municipalité, la Route du Sel amène bien plus qu’une substance soluble dans l’eau. Elle crée du lien. à l’image de René Delmas, maire de St-Amans- des-Côts qui a remis un quartz.

Histoire de promouvoir son territoire qui abrite un musée de minéraux exceptionnel mais aussi en symbolisant l’envie de partage comme une pierre précieuse. Et les lieux choisis tombent à merveille pour… tomber sous le charme des paysages et de ces Hommes. Avec aujourd’hui, une halte au buron des Enguilhens, les cavaliers n’ont pas fini d’être enchantés. Et de l’être encore, d’ici l’arrivée samedi soir à Sévérac-le-Château. 

O.C.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?