Culture et Loisirs

Conques : un label pour protéger «l’esprit et l’image»

  • Un lieu de spiritualité et de pèlerinage sur les chemins de St-Jacques. L’obtention de ce label est «une garantie pour l’avenir», selon Philippe Varsi.
    Un lieu de spiritualité et de pèlerinage sur les chemins de St-Jacques. L’obtention de ce label est «une garantie pour l’avenir», selon Philippe Varsi. CP / CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Patrimoine. À l’horizon 2017, le village devrait être labellisé, cette fois-ci officiellement, «Grand site de France». La protection du bourg et de ses alentours est au cœur de la démarche.

Conques s’apprête à entrer dans le cercle très fermé des «Grands sites de France». Officiellement, cette fois. Il y a quelques mois encore, le panneau «Grands sites de France» était accolé à celui de Conques alors même que le village n’était pas membre de ce réseau qui regroupe seulement 14 sites en France. Depuis, les choses ont évolué. Déjà, le panneau a été occulté. Puis, les démarches pour adhérer à ce label ont été entamées. De par sa situation et son patrimoine exceptionnels, Conques a d’ores et déjà été accepté comme membre associé des «Grands sites de France».

En attendant de devenir le quinzième labellisé, à l’horizon 2017. Son acquisition va se faire en plusieurs étapes mais la première, déjà entamée, a été celle de la rencontre avec les services de la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) et de la municipalité de Conques. Car, «Les Grands sites de France» appartiennent à l’État, qui a déposé les statuts à l’Institut national de la propriété industrielle en 2003. Philippe Varsi, maire de Conques, a donc dû garantir que le site sera protégé. Autrement dit, toutes les constructions ou modifications du paysage urbain du bourg seront soumises à l’architecte des bâtiments de France.

«Le village doit être à son image : immuable»

L’objectif est «de préserver l’esprit et l’image de Conques. Ce village est un lieu de spiritualité et de pèlerinage, rappelle le maire. Rien ne doit dénaturer le village». Le décrocher «est une garantie pour les années à venir, poursuit Philippe Varsi. Le trésor de Conques a traversé les siècles, le village doit être à son image : immuable». Ce label, porté également par la communauté de communes de Conques-Marcillac touchera aussi les alentours du village : tout ce qui est visible autour de Conques sera protégé.

Son obtention peut-elle encore accroître la fréquentation du village qui accueille déjà entre 500 000 et 600 000 visiteurs par an ? «Sans doute, répond Philippe Varsi. Mais honnêtement, je ne le souhaite pas. Le site serait vite saturé et l’accueil des visiteurs ne se ferait pas dans de bonnes conditions.» Quelques aménagements, relatifs à ce nouveau statut, seront nécessaires. «Mais ce sera marginal, assure l’élu. Nous avons déjà tous les équipements souhaitables.» Seul, «l’agrandissement de l’office de tourisme serait nécessaire», évoque-t-il. Donc, si l’acquisition de ce label «Grand site de France» apparaît comme une formalité pour Conques, il n’en reste pas moins que «cela peut tirer vers le haut toute une région et son économie». 

PH.H.
Voir les commentaires
L'immobilier à Conques-En-Rouergue

140000 €

A VENDRE-10 Km de Conques-dans village surplombant la Vallée du Lot, nichée[...]

954000 €

Aux portes de Conques : village classé au patrimoine mondial de l'Unesco, m[...]

95940 €

Située à Saint Cyprien, à proximité des commerces, maison en pierre T 2 d'e[...]

Toutes les annonces immobilières de Conques-En-Rouergue
Réagir