Vie commerçante

Villefranche : Mylène Py, la nouvelle manager du commerce

  • Embauchée pour une durée de trois ans par la communauté de communes du Villefranchois, Mylène Py (2e en partant de la gauche) a rencontré lundi quelques commerçants de la bastide, et notamment les coprésidents de l’association : Muriel Couderc (1ere à gauche)
et Romain Boulliard (3e à gauche).
    Embauchée pour une durée de trois ans par la communauté de communes du Villefranchois, Mylène Py (2e en partant de la gauche) a rencontré lundi quelques commerçants de la bastide, et notamment les coprésidents de l’association : Muriel Couderc (1ere à gauche) et Romain Boulliard (3e à gauche). PIXROU Centre Presse / PIXROU Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Vie commerçante. Depuis le 1er avril, la communauté de communes du Villefranchois a signé un contrat de trois ans pour celle qui aura le rôle de facilitatrice sur le terrain.

Pour l’occasion, certains commerçants du centre-ville s’étaient déplacés à Interactis, siège de la communauté de communes du Villefranchois. Parmi eux, Muriel Couderc et Romain Boulliard, les coprésidents de l’association, qui n’ont pas hésité à saluer l’initiative.

"C’est un nouveau départ et même un nouveau souffle pour nous aider et nous réconforter", a souligné la première; "C’est un pivot pour les commerçants", a mis en exergue le second. L’initiative communautaire est l’une "des premières actions importantes" en direction de l’économie de la bastide, comme l’a noté le président Patrice Couronne. Depuis vendredi 1er avril, Mylène Py est la nouvelle manager du commerce du centre- ville, mais également bien au-delà et ce, pour une durée de trois ans.

"C’est une déclinaison du Contrat de ville sur le pilier de l’économie", a expliqué le président Couronne. "De plus, depuis quelques jours et par arrêté interpréfectoral, nous avons la compétence de la politique locale du commerce sédentaire, ce qui nous permettra notamment d’aider financièrement les commerçants sur le plan des travaux." En attendant, Mylène Py aura "le rôle de facilitatrice sur le terrain", tout cela avec une solide expérience derrière elle. Originaire de Gap et après des études de droits publics et germaniques, elle s’est orientée vers le commerce et l’artisanat où elle a été chargée de modernisation et de développement local dans les Hauts-de- Seine et le Haut-Rhin. "Je souhaitais venir dans le sud de la France et le poste de la communauté de communes du Villefranchois est tombé à point nommé."

"Son arrivée est un préalable à des actions à mettre en place et les idées viendront des professionnels", a noté Laurent Tranier, en charge de l’économie communautaire et par ailleurs 1er adjoint à Villefranche. Seulement, le succès de ce qui se fera dépendra de la mobilisation des commerçants. Il n’y aura pas de miracle; pour que ça fonctionne, la volonté doit être commune. C’est sûrement une nouvelle ère du commerce qui débute et pas forcément que dans le centre- ville."

Dès aujourd’hui, Mylène Py sera, comme elle l’a indiqué, sur le terrain afin de prendre les premiers contacts avec les commerçants.

Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

199000 €

A proximité à pied de tous commerces, toutes commodités et écoles, agréable[...]

38000 €

A l'entrée de la ville, terrain de 1 345 m², viabilisé eau, électricité, té[...]

69900 €

Situé à proximité de tous les commerces.Dans une copropriété bien entretenu[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir