Christian Teyssèdre

Rodez - Rugby : la Ville et l’Agglo accordent 50 000 € chacune au SRA

  • Ce mardi soir au conseil d'agglomération.
    Ce mardi soir au conseil d'agglomération. José A. Torres / Centre Presse Aveyron / José A. Torres / Centre Presse Aveyron
Publié le / Modifié le S'abonner

Le conseil municipal de Rodez a voté lundi "une subvention de fonctionnement complémentaire" de 50 000€ pour Rodez."Ce complément de subvention de 50 000 € a pour objectif de favoriser la poursuite et la réussite du projet sportif du club, notamment la formation des jeunes". C’est ainsi que Christian Teyssèdre a introduit, lundi soir lors d’une séance publique du conseil municipal de Rodez, le vote d’une subvention de fonctionnement complémentaire pour le Stade Rodez Aveyron.

"On tient à ce club de rugby, a poursuivi le maire. Les dirigeants ont hérité d’une lourde dette et ils ont fait des efforts extraordinaires. On doit les accompagner dans ce redressement". Et le premier magistrat d’enfoncer le clou : "L’équipe actuelle n’est pas responsable... En revanche, nous sommes responsables du sauvetage du club !". Parlant de "précaution sémantique car qualifiée de complémentaire et non d’exceptionnelle", insistant sur le fait qu’elle est "motivée par le passif du club » et rappelant que «l’argent public ne doit pas servir à renflouer les caisses des clubs", Serge Julien a fait partie des sixélus qui ont voté contre, alors que trois se sont abstenus.

Rebelote au conseil de Rodez Agglo

Du côté de l'Agglo, le vote était annoncé très serré. Finalement, avec 9 contre et 5 abstentions pour 25 pour, "l’attribution d’une subvention exceptionnelle pour le Stade Rodez Aveyron 2016", à hauteur de 50 000€, par le conseil de Rodez Agglomération, a été adoptée, mardi. Une aide qui a malgré tout fait débat, sous la présidence de Christian Teyssèdre et durant une trentaine de minutes lors desquelles il a été question de "la création d’un précédent", de "l’éligibilité d’une aide exceptionnelle à un club sportif" ou encore de la proposition de transformation en "aide remboursable", notamment par les partisans du « non ».

À noter que le club de rugby de la préfecture, en situation financière très compliquée, a récemment été confirmé en fédérale 1 par sa fédération, alors qu’il avait été un temps rétrogradé administrativement. Ces 50 000€ viennent donc s’ajouter à la même somme allouée la veille en conseil municipal.

Rui Dos Santos et Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir