La Banque de France s’engage en Aveyron auprès des TPE

  • Le directeur départemental de la Banque de France, Philippe Saigne-Vialleix, aux côtés de la correspondante TPE Aveyron, Sabine Casas.
    Le directeur départemental de la Banque de France, Philippe Saigne-Vialleix, aux côtés de la correspondante TPE Aveyron, Sabine Casas. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Un correspondant TPE va jouer un rôle de « facilitateur » auprès des dirigeants des très petites entreprises aveyronnaises.

Annoncée en début d’année, la nomination des correspondants TPE de la Banque de France est désormais effective. En Aveyron, comme dans l’ensemble des départements français. Ces correspondants auront pour principale mission d’accompagner les très petites entreprises dans leur développement, d’analyser la nature de leurs besoins et de les orienter vers les organismes compétents pour répondre au mieux à leur situation. On compte environ 3 millions de TPE en France mais le nombre d’emplois qu’elles représentent n’a pas progressé depuis une quinzaine d’années et elles n’ont pratiquement pas investi en 2013 et 2014. Les résultats des TPE pour les crédits sont ainsi de 15 à 20 % inférieurs à ceux des PME.

Selon différentes enquêtes, de nombreux indicateurs démontrent que le potentiel de développement de ces très petites entreprises reste conséquent, sous réserve d’un accompagnement adapté. « Nous sommes partis du constat que les dirigeants de TPE connaissent assez mal les organismes qui pourraient leur venir en aide », a commenté le directeur départemental de la Banque de France, Philippe Saigne-Vialleix, à l’heure de la présentation officielle de la correspondante TPE Aveyron, Sabine Casas.

Répondre aux besoins

Formés spécifiquement pour cette mission, les correspondants TPE de la Banque de France seront ainsi à la disposition des chefs d’entreprises pour les orienter vers le service ou le réseau professionnel correspondant à leur problématique. Qu’il s’agisse de création d’entreprise, de financement, de transmission, de gestion, de prévention et de traitement des difficultés. À cet effet, des contacts ont été noués entre la Banque de France et les chambres consulaires, les organismes de financement et de cautionnement, les experts-comptables, les administrations publiques... «Nous serons là pour accueillir les dirigeants, les écouter et les orienter vers les réseaux les mieux à même de répondre à leurs besoins », a expliqué Sabine Casas. « Nous ne sommes pas là pour nous substituer aux réseaux, mais pour jouer un rôle de facilitateur », a précisé le directeur départemental, Philippe Saigne-Vialleix. Depuis le 29 septembre dernier, un numéro d’appel unique et entièrement gratuit (0 800 083 208) et une adresse courriel (TPE@banque-france.fr) sont à disposition des dirigeants de TPE aveyronnais. Les correspondants de la Banque de France se retrouveront, dès le mois de mars, à Toulouse, lors d’une rencontre régionale, destinée à dresser un premier bilan d’étape sur l’efficacité du dispositif.

J.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

257 €

RODEZ : à proximité de l'IUT et de la gare dans petite résidence calme avec[...]

325 €

Ce studio vous propose : Une entrée donnant sur la pièce principale équipée[...]

325 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Studio situé en centre vill[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?