Quilles de 8

Le sport quilles Lassouts souffle ses 50 bougies

  • Les joueurs de la première heure (de gauche à droite) : Henri Recoules (président fondateur), François Vayrou  et Simon Niel. Repro CP
    Les joueurs de la première heure (de gauche à droite) : Henri Recoules (président fondateur), François Vayrou et Simon Niel. Repro CP
S'abonner Mis à jour le -- partages

Créé en 1968 par Henri Recoules, également ancien président du comité national, le club fête un demi-siècle d’existence. L’occasion de revenir sur les grandes pages d’histoire d’un SQL plus jeune que jamais.

Il y a tout juste cinquante ans résonnaient les premières quilles dans le village de Lassouts, sur les contreforts de la rivière Lot. Un bruit qu’il n’aurait peut-être jamais connu si un jeune instituteur n’y avait pas été nommé au milieu des années 1960. Cet enseignant, le monde des quilles le connaît bien puisqu’il s’agit de Henri Recoules.

Dès le printemps 1967, le natif de Lestrade souhaite étoffer les animations de la kermesse de son école en proposant un rampeau de quilles. Le succès est immédiat et pousse ce dernier et son ami Pierre Fabre à retenter l’expérience lors de la fête St-Jacques. Le plébiscite est tel qu’avec les fonds récoltés est acheté le tout premier jeu de quilles du club.

Ces nouvelles quilles continueront d’animer le village, devant le café Ayral, où les amis se retrouvent sur une petite route départementale, faute de disposer d’un terrain aménagé. Plein de motivation, ces derniers décideront quelques mois plus tard de rédiger les statuts et de fonder le club.

Des années 1970 dorées

Et les Lassoutois ne tarderont pas à se faire remarquer de par leurs performances, avec un premier titre départemental en Promotion pour la quadrette composée de Clamens, Recoules, Benel et Niel en 1972. Mais c’est à partir de l’année 1975 que Lassouts va connaître son âge d’or en empilant les titres sur la scène nationale. Dabord en équipe, avec un titre dans la catégorie cadets pour la doublette Charrié-Clamens, qui abattra 360 quilles.

En 1977, Christophe Recoules, fils du président fondateur, commence à faire parler de lui. L’actuel As des As* tombera 211 quilles sur le quillodrome de Perse à Espalion et soulèvera son premier titre, en établissant par la même occasion un nouveau record de la compétition en quatre parties.

Une relève assurée

En l’espace de cinq saisons, les Lassoutois décrocheront trois titres nationaux individuels en jeunes et huit titres en équipes dont un en Honneur en 1981, conservé l’année suivante. Un doublé encore très rare à ce jour dans le palmarès des catégories seniors.

En 1991, le club crée son école de quilles sous l’impulsion de Jean Besombes, assisté de Robert puis Bernard Sannié, toujours en activité aujourd’hui en qualité d’instructeur. Et si Lassouts se fait encore timide sur les podiums seniors, les adolescents et les plus petits s’y font régulièrement une place. Une juste et belle récompense pour Henri Recoules qui est aussi à l’initiative des écoles de quilles dans le département.

Autre preuve de la qualité de cette formation, Yoan Sannié détient encore le record sur une partie en catégorie minimes avec 60 quilles.

Un quillodrome pour fêter les 40 ans

Cette même année 1991, le bureau du club et son président de l’époque Simon Niel entreprennent la construction de cinq terrains d’entraînements aux Galiniérettes, qui viennent en remplacement du seul terrain installé sur le parking du restaurant au centre du village. Mais les quilleurs resteront fidèles à cet endroit puisque le restaurant sert aujourd’hui de siège.

Se sentant à l’étroit, le club commence en 2008 l’aménagement d’un quillodrome de 20 jeux à l’entrée du village pour pouvoir accueillir les compétitions. À peine sablés, les terrains accueillent la finale du District Palanges-Comtal au début de l’été suivant puis l’individuel District en 2011. Le point d’orgue viendra deux ans plus tard avec l’ouverture de la saison Élite, où les gros bras de la discipline auront pu découvrir le site. Aujourd’hui doté de 54 licenciés, dont 10 en école de quilles, le club possède ses deux meilleures équipes en Essor, jouant avec la ferme intention de faire remonter le club en Élite.

Un cinquantenaire fêté en grande pompe le week-end dernier durant la pause du championnat. Une journée ensoleillée qui a réuni plus d’une centaine de joueurs parmi tous ceux qui sont passés par le club depuis sa création. Et comme dit la chanson de Patrick Bruel, ils se sont donné rendez-vous dans 10 ans, pour célébrer la soixantaine.

*As des As : classement aux points suivant les résultats obtenus lors des championnats de France individuels.

Réagir