Intempéries

Orages : Espalion et Sébrazac demandent l'état de catastrophe naturelle

  • Orages : Espalion et Sébrazac demandent l'état de catastrophe naturelle
  • Orages Espalion panse ses plaies
    Orages Espalion panse ses plaies
  • Orages : Espalion et Sébrazac demandent l'état de catastrophe naturelle
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Espalion comme Sébrazac ont demandé jeudi leur classement en l’état de catastrophe naturelle.

Ce ne sont pas les inondations de 2003 mais Espalion a, une fois encore, dû faire face aux caprices de Dame Nature. Les orages soudains avec une pluie drue tombée en une heure à peine sont à l’origine des dégâts dont jeudi matin le maire Eric Picard en recensait les stigmates avec les équipes sur le terrain. "Il y aura entre six et dix kilomètres de routes à refaire. Le secteur de Flaujac est dévasté". Environ une dizaine de particuliers ont alerté aussi la municipalité pour intervenir dans leurs caves. D’autres le faisaient avec des amis équipés de raclettes. C’était le cas jeudi de Jean-Marc Auméras domicilié rue Chanoine-Auzuech. Dans la même rue, Joseph suivait de près la remise en état effectuée par les employés municipaux. "J’ai eu 70 cm dans mon garage, du jamais vu ! C’est allé tellement vite que je n’ai pas pu mettre de la tôle pour empêcher l’eau de rentrer". De mémoire d’anciens, il faut remonter aux années soixante pour voir ce secteur ravagé par la pluie.

La grotte de Tioulas à l'origine des inondations ?

Jeudi tout le monde parlait encore de cette fameuse grotte dite du « Tioulas » d’où est sortie l’eau comme un geyser, inconnue encore par de nombreux Espalionnais dont le maire en premier lieu. Mais cette grotte qui se trouve dans une propriété privée rue Chanoine-Auzuech est bien connue de certains dont Michel Cadars qui habite en bas de ladite rue. « On y a joué souvent enfant. Il faut savoir qu’à l’époque ,ici, il n’y avait pas de rues et encore moins celle du Chanoine-Auzuech. Il y avait des vignes plantées à flanc de coteaux et cela s’appelait le secteur du Tioulas. Il y a d’ailleurs d’autres cavités dont l’une a permis à certains de se réfugier pendant la guerre ». Et Michel Cadars peut l’affirmer : il n’y a aucune peinture rupestre ou quelconque richesse dans la grotte ! Toutefois, cela n’empêche pas le maire d’Espalion d’envisager d’envoyer à terme une équipe de spéléologues, pour qui la grotte fait référence au site de Fontaine-de-Vaucluse dont la source de la Sorgue est la plus importante exsurgence de France métropolitaine…

Du jamais vu à Sébrazac

La municipalité a levé sa cellule de crise et les routes ont rouvert hier. Le village de Sébrazac a aussi subi des dégâts importants. "Le village s’est transformé en ruisseau", résume Jean-Claude Anglars, maire, où une dizaine d’habitations ont été touchées. Du jamais vu pour cette commune où l’on évoque la date de… 1931 sans certitude. Espalion et Sébrazac ont effectué  leur procédure de demande de classement à l’état de catastrophe naturelle. La vigilance est de mise avec la pluie annoncée la semaine prochaine…

Sur le même sujet
L'immobilier à Espalion

420 €

Appartement T3/4 duplex de 65m2 habitables et 82m2 au sol situé au 2ème éta[...]

95000 €

Appartement T3, lumineux d'une superficie habitables de 68m2. Il se compose[...]

295 €

Au centre ville d'Espalion, appartement de type 1 composé d'une cuisine en [...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir