Lapanouse : le radar situé sur la RN88 entièrement brûlé

  • Une semaine que la radar de Lapanouse a été mis hors d'état d'usage.
    Une semaine que la radar de Lapanouse a été mis hors d'état d'usage. Photo CPA
Publié le , mis à jour

Le radar fixé situé à quelques encablures de Sévérac-le-Château, le long de la RN88, a entièrement brûlé le week-end dernier. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de cet incident.

Les radars ne sont pas du goût des automobilistes aveyronnais ! Fixes ou mobiles, ces équipements sont souvent tagués, peints ou emballés.

Le week-end dernier, samedi 27 octobre précisément, une étape supplémentaire a été franchie, près de Sévérac-le-Château, à Lapanouse. Le radar fixe situé le long de la RN88 dans le sens Rodez-Sévérac-le-Château a subi les foudres d'une ou de plusieurs personnes, aux environs de 23h30. 

Ce dernier a été entièrement brûlé et mis hors d'usage, entraînant par la même l'arrêt des flashs pour les automobilistes circulant au-dessus de la vitesse autorisée. Un précédent sur le même dispositif de contrôle des véhicules avait eu lieu, il y a presque cinq ans jour pour jour, en novembre 2013.

Les pompiers sévéragais, dépêchés sur place, ont stoppé le sinistre. Une enquête, menée par les services de la gendarmerie, a été ouverte à la suite de cet incident.

Le radar fixe de Lapanouse n'est pourtant pas celui qui flashe le plus en Aveyron. Selon les chiffres révélés pour l'année 2016, celui-ci figure à la dixième place départementale, avec 586 flashs enregistrés.

 

 

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Sévérac D'aveyron

40000 €

En exclusivité, Maison de village composée :- Au rez-de-chaussée, d'une ent[...]

77800 €

Dans une résidence neuve, située au cœur du village de Séverac d’Aveyron, à[...]

345 €

A louer appartement de type 2 composé d'une cuisine ouverte sur séjour, d'u[...]

Toutes les annonces immobilières de Sévérac D'aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?