Rugby XV

Millau - LSA : derby, acte 2

Abonnés
  • LSA : confirmer à l'extérieur
    LSA : confirmer à l'extérieur CPA - CPA
  • Millau cherche l’embellie
    Millau cherche l’embellie CPA - CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Les derbies aveyronnais s’enchaînent. Une semaine après avoir ouvert le bal en jouant - et en l’emportant - contre Decazeville, LSA va aller affronter Millau cet après-midi, dans un match que le Som, dans une situation beaucoup moins confortable que son adversaire du jour, doit quasiment impérativement remporter pour éviter la crise.

Millau cherche l’embellie

La victoire ou la déprime. Le Som rugby n’a pas d’autre choix que de l’emporter, cet après-midi, sur sa pelouse du Parc des sports. Les Millavois doivent mettre fin à une série de cinq matches sans victoire. Leur dernier succès, à la maison face à Castelnaudary, remonte déjà au 23 septembre (19-18)… Une éternité pour une équipe qui devait viser le haut de tableau en début de saison.

"Le match parfait"

Après huit journées de championnat, Millau pointe à une peu confortable dixième place, juste au-dessus de la zone rouge. C’est un groupe blessé dans son orgueil qui doit se ressaisir cet après-midi. "On cherche les réponses entre nous, on ne comprend pas trop comment on en est arrivés là", relevait, ces derniers jours, le capitaine, Jérémy Raffanel, qui mettait sur le compte de "l’état d’esprit" ce passage à vide et ces absences à des moments clés. Dernière illustration à Nègrepelisse le week-end dernier, avec une défaite (19-16) dans les ultimes instants du match, après avoir pourtant mené toute la partie. Rien de tel pour plomber un peu plus le moral…

L’entraîneur adjoint, Baptiste Majorel, est quant à lui convaincu que " la réception de LSA est le match parfait pour rebondir ". Le binôme de Didier Chouchan n’a peut-être pas tort. Remontés à bloc, encore plus pour un derby, les Millavois ont l’opportunité rêvée de briser la spirale négative actuelle et de se réconcilier avec leur public. Des supporters qui grimacent, eux qui ont déjà vu leur équipe s’incliner à deux reprises (contre Gaillac, 19-13, et Castelsarrasin, 21-19) cette saison. " Un derby, c’est le match idéal pour repartir de l’avant, confirme le centre Ewen Perraux. On a deux derbies coup sur coup (contre LSA, donc, et à Decazeville la semaine prochaine, NDLR), ce sont des matches à ne pas perdre, surtout dans notre situation. On ne visera rien d’autre que la victoire. Un succès peut nous permettre de nous relancer dans ce championnat. "

Mieux dans la conquête et plus percutant dans les lancements de jeu, Millau doit encore régler la mire dans l’efficacité et la concentration. "Le groupe est toujours mobilisé et on a senti que les garçons étaient un cran au-dessus cette semaine dans leur préparation, observe Baptiste Majorel, qui continue de distiller un discours positif. Je sais qu’ils vont avoir à cœur de faire un gros match."

Avec les retours espérés de certains éléments (Angelvy, Bosc), le Som a les cartes en main pour enfin faire basculer une rencontre du bon côté. L’obstacle LSA, certes dans une dynamique beaucoup plus positive, n’a rien d’insurmontable. Encore moins quand on regarde avec attention ses revers à Cahors (33-0), Pamiers (45-3) et Nègrepelisse (21-10).

"On doit remporter ce derby pour le championnat d’abord, mais aussi pour l’école de rugby, les filles, les bénévoles…", motive Baptiste Majorel, qui fait de ce match une histoire d’honneur. Aux Millavois d’enfin montrer qu’ils en ont.

 

LSA : confirmer à l’extérieur

"Jusqu’à présent, nos trois déplacements se sont soldés par des échecs, avec des défaites cuisantes à Cahors (33-0) et Pamiers (45-3) et un non-match à Nègrepelisse (21-10). On attend donc des joueurs qu’ils montrent qu’ils ont les moyens de réaliser une bonne performance à l’extérieur." Le message de Richard Pioch, l’un des co-entraîneurs de LSA, avant ce deuxième derby est clair, lui qui a enfoncé le clou en indiquant souhaiter que ses joueurs "mettent la même intensité à l’extérieur qu’à la maison". Des propos corroborés par ceux d’Alexandre de Barros, l’autre tacticien ségali : "Nous nous sommes mis en tête de faire une bonne prestation puisque cela ne nous est pas encore arrivé hors de nos bases. Nous voulons réaliser un bon match et au-delà du résultat, nous jugerons la manière".

Pour préparer cette rencontre face au Som, le staff de LSA a tenu, dans un premier temps, à évacuer l’euphorie de la victoire bonifiée obtenue dimanche dernier à domicile lors du derby face au voisin Decazeville (23-16).

"Nous avons bien fêté ça dimanche mais dès lundi, nous nous sommes recentrés sur la préparation du match contre Millau car après la victoire contre Villefranche-de-Lauragais (alors leader de la poule, 28-24, lors de la troisième journée, NDLR), nous n’avions pas su enchaîner et nous avions passé un très mauvais mois derrière", déclare Richard Pioch. Une préparation qui, pour Alexandre de Barros, a été constructive : "Plutôt que de tout axer sur un travail spécifique à cette rencontre, nous avons beaucoup travaillé sur nous-mêmes, sur notre jeu". Un travail que ses hommes devront impérativement reproduire face à une équipe de Millau qui, dos au mur, doit l’emporter pour ne pas sombrer et se retrouver en position de relégable. C’est la raison pour laquelle le staff de LSA s’attend à une rencontre très difficile.

"Les Millavois ont vraiment besoin de points, ils n’ont plus le droit à l’erreur. Nous nous attendons à une vive réaction de leur part. À nous de mettre les ingrédients et l’engagement nécessaires pour répondre présent. Il faut jouer comme à la maison", annoncent à l’unisson les deux co-entraîneurs.

Confiance renouvelée au groupe

Iragne et ses partenaires sauront-ils répondre aux attentes de leur staff ? Le Som, de son côté, saura-t-il gérer une situation à laquelle il n’est pas habitué, à savoir lutter pour le maintien, lui qui, depuis plusieurs saisons, vise plutôt les places d’honneur ? Impossible de le savoir à l’avance mais le match pourrait bien se jouer autant, voire plus, dans les têtes que sur le physique.

Pour cette rencontre, Richard Pioch et Alexandre de Barros ont renouvelé leur confiance à la quasi-intégralité du groupe vainqueur du Sporting. Seul Patrice Rouquié l’intègre, en remplacement de Sudres. Des rotations ont néanmoins été effectuées entre les titulaires et les remplaçants de la semaine dernière.

 

Victor Guilloteau et Serge Carrière
L'immobilier à Millau

300 €

T1 MEUBLE - Proche de l'IFSI et du Pôle Universitaire, avenue Gambetta, app[...]

420000 €

Découvrez cette spacieuse et lumineuse Villa T6 / 3 chambres de 232m² habit[...]

479000 €

Située dans un quartier calme, à 5 minutes du centre-ville de Millau, cette[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir