Football

Rodez à la chasse aux points à Cholet

Abonnés
  • Laurent Peyrelade souhaite repartir de Cholet avec les trois points de la victoire.
    Laurent Peyrelade souhaite repartir de Cholet avec les trois points de la victoire. archives CP - archives CP
Publié le / Modifié le S'abonner
Les Ruthénois disputent leur première rencontre officielle de l’année sur la pelouse de Cholet, ce vendredi (20 heures). L’occasion pour Laurent Peyrelade et ses joueurs de poursuivre leur bonne série.

Le Raf démarrera-t-il l’année 2019 comme il a terminé la précédente ? Dans une période où il est de bon ton de formuler ses vœux pour les mois à venir, le club aveyronnais la joue modeste.

Malgré la bonne série affichée en championnat depuis fin novembre (trois victoires sur trois matchs joués, respectivement à Boulogne-sur-mer (0-3), contre Bourg-en-Bresse (2-1) et Laval (2-1)), l’idée d’officialiser de plus hautes ambitions n’est pas encore à l’ordre du jour. Simple souhait formulé hier par Laurent Peyrelade, démarrer l’année de la meilleure des manières. "Ma seule et unique priorité est que nous gagnions très vite un match", martèle l’entraîneur ruthénois, quelques heures avant d’entamer 2019 par un déplacement en terre choletaise.

Un "nouveau championnat"

L’ancien Manceau ne sait que trop bien la difficulté à repartir sur des bases solides après la trêve hivernale. Il garde en mémoire le trou d’air traversé par son équipe, l’an dernier, à pareille époque. Sur la phase retour du championnat, le Raf n’avait enregistré que trois victoires sur dix-sept journées. "Je ne peux pas envisager de voir Rodez ne prendre que deux points sur neuf durant le mois de janvier, prévient le technicien sang et or. Sinon je ne pourrai pas avoir les mêmes projections pour la suite de la saison". Ces perspectives que s’est fixées Laurent Peyrelade demeurent, pour le moment, confidentielles. Seule certitude énoncée en conférence de presse d’avant-match ce mercredi, l’impression d’amorcer sur la pelouse du stade Pierre-Blouen un "nouveau championnat", où les ambitions des protagonistes seront bien différentes de celles annoncées au mois d’août. "On démarre aujourd’hui un tout autre championnat où les points seront durs à aller chercher et vaudront cher. Des équipes seront dans l’optique de consolider leur place, d’autres dans l’idée de la préserver."

Le démarrage de cette seconde partie de saison risque toutefois d’être rude pour les Ruthénois. Pour composer son groupe, le tacticien de l’actuel troisième de National doit faire face à de nombreux absents, la faute à une infirmerie affichant quasi complet depuis la reprise de l’entraînement, le 28 décembre (voir encadré). "J’espère que mon groupe a gagné en expérience par rapport à l’an passé. L’idée est que nous puissions avoir grandi pour être aujourd’hui plus performant et efficace."

Une infirmerie bien remplie

La reprise de l’entraînement a été particulièrement délicate pour le Raf. Depuis la fin de la trêve hivernale, Laurent Peyrelade accumule les mauvaises nouvelles. Et voit son infirmerie se garnir petit à petit. Dernière en date, la blessure de Dorian Caddy, contractée au cours du match amical disputé contre Béziers, vendredi dernier, du côté de Vabre. Une entorse de la cheville qui prive le club ruthénois d’un de ses meilleurs attaquants jusqu’à la mi-février. Absent depuis le début de l’automne, Joris Chougrani est, quant à lui, sur le chemin du retour. Actuellement en rééducation à Capbreton, il devrait revenir dans le groupe fin janvier. En défense, l’entraîneur ruthénois déplore le forfait de Pierre Bardy, qui ne devrait recommencer à trottiner qu’à partir de la semaine prochaine. Le retour de Loïc Poujol, lui, est programmé dans le courant des prochains jours.
 

L'immobilier à Rodez

520 €

A deux pas du Multiplex et du Musée Soulages, venez découvrir ce superbe T3[...]

6500 €

7 parkings aériens disponibles à la vente. Situation à proximité du coeur [...]

95000 €

Rodez, quartier du Faubourg, appartement T3 avec cave et garage comprenant[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir