Secours

Rodez : Les "EtaRé" n’ont pas de secret pour les pompiers

  • En plus des visites de terrain, les pompiers organisent régulièrement des exercices, comme ici en février 2017.
    En plus des visites de terrain, les pompiers organisent régulièrement des exercices, comme ici en février 2017.
Publié le / Modifié le S'abonner
En plus de disposer du plan des établissements répertoriés (étaré), les soldats du feu s’y rendent régulièrement des visites pour en connaître les moindres recoins.

Les trois véhicules de secours stationnés au pied de la cathédrale jettent le trouble chez les quelques rares passants empruntant la rue Frayssinous par cette froide matinée hivernale. L’œil inquiet, certains scrutent l’immense toit de l’édifice en quête de fumées qui trahiraient la présence d’un sinistre. Un incendie qui s’avérerait catastrophique pour ce monument historique construit au XIIIe siècle, à une époque où les sapeurs pompiers et la lutte contre les incendies étaient quasi inexistants. Fort heureusement, ce jeudi, aucun sinistre n’est à déclarer au sein de la cathédrale Notre-Dame de Rodez. Et si une dizaine de sapeurs-pompiers s’affairent ce jour-là dans le lieu saint ruthénois c’est tout simplement dans le cadre de manœuvres journalières.

Un plan "Étaré"

Comme tous les centres de secours au niveau national, la caserne Louis-Dausse de Rodez dispose d’un plan "étaRé" (pour établissements répertoriés) contenant les plans détaillés de tous les édifices et sites sensibles du secteur sur lequel le centre de secours est censé intervenir pour porter secours.

" Cela englobe les établissements scolaires, les locaux de sommeil, les musées, ou encore la cathédrale, et tous les établissements que nos services jugent sensibles selon des critères de répertoriation qui peuvent être variables pour chaque département, explique un pompier professionnel présent sur ce site emblématique. La dangerosité du site mais également la capacité d’accueil du public et la prise en compte de l’évacuation sont autant d’éléments qui peuvent motiver la réalisation d’un plan étaRé. Alors bien sûr, on étudie les plans en amont, mais rien ne vaut une vraie visite de terrain. "

Chaque pompier est ainsi plus à même de se familiariser avec le site visité. Il prend des repères, mais se renseigne aussi afin de savoir exactement où se trouvent, par exemple, les colonnes sèches, les différents accès, les tableaux électriques, ou encore, comme ici à la cathédrale, la boîte contenant les clés ouvrant les innombrables portes du monument. "Autant d’éléments qui vont s’avérer précieux en cas d’intervention", précise le pompier.

"Aussi des manœuvres grandeur nature"

Ces tournées de secteur, les sapeurs pompiers ruthénois les effectuent régulièrement. " Le Centre de secours Louis-Dausse compte 20 sapeurs pompiers professionnels, poursuit le chef de groupe. On essaie d’impliquer chacun d’entre eux dans ce genre de tournée. L’objectif, in fine, c’est que chaque pompier passe partout au moins une fois, détaille-t-il. Cette année par exemple nous ferons quatre visites dans la cathédrale. "

Et parfois, histoire de prendre davantage de repères, des manœuvres réelles y sont organisées comme cela a été le cas à la cathédrale il y a peu.

"Des simulations de scénarios catastrophes qui peuvent toutes aussi bien être organisées le jour que la nuit, comme la dernière fois, en février 2017", conclut le soldat du feu ruthénois.

L'immobilier à Rodez

253 €

RODEZ à deux pas du centre-ville , venez découvrir ce grand studio situé en[...]

294 €

RODEZ : A 5 min de l'I.U.T et du Lycée Monteil - T1 situé dans une résidenc[...]

591 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T3 avec vue dégagée donnant[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir