Industrie

Usine Bosch de Rodez : le "sommet" de Stuttgart n'apporte pas de solution miracle

  • La délégation a été reçue par les plus hauts responsables du groupe.
    La délégation a été reçue par les plus hauts responsables du groupe. Repro CPE. -
Publié le / Modifié le S'abonner

Une délégation composée notamment d'élus ruthénois et aveyronnais, de la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, et du délégué interministériel, Jean-Pierre Floris, était reçue ce jeudi en Allemagne par les plus hauts responsables du groupe Bosch.

Comme l'on pouvait s'y attendre, le "sommet de Stuttgart" n'a pas apporté de solution miracle. A l'issue de cette rencontre avec plusieurs hauts responsables du groupe Bosch, au cours de laquelle devait être évoqué l'avenir de l'usine de Rodez, les sentiments étaient très mitigés. Le maire de Rodez et président de l'Agglo se disait même très décu : "Nous avons été très bien reçus mais nous n'avons aucune réponse précise aux questions. Ils sont prêts à étudier toutes les pistes, mais ce n'est pas ce qu'on leur demande. On leur demande de nous amener des pistes..."

Pour le maire d'Onet-le-Château, Jean-Philippe Kéroslian : "Il faut arrêter la tendance baissière du diesel. Le gouvernement réfléchit encore. Cela nous plombe. C'est une position de faiblesse. Il faut que l'Etat français se bouge et reconnaisse les vertus du diesel moderne."

A lire dans l'édition Centre Presse Aveyron de ce samedi 16 mars.

J.B.
L'immobilier à Rodez

581 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Entrée, cuisine avec placard[...]

276 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement très coquet sec[...]

290000 €

A découvrir sans tarder, maison contemporaine de 105 m2 habitable. Vous ser[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir