Industrie

Aveyron : Front commun pour la marche pour la filière automobile du 13 avril, au départ d'Onet-le-Château

  • L'avenir de l'usine Bosch reste au centre des préoccupations.
    L'avenir de l'usine Bosch reste au centre des préoccupations. Archives CP -
Publié le / Modifié le S'abonner

Les syndicats Sud et CFE-CGC ont rejoint la CGT pour l'appel à la mobilisation générale du 13 avril. Les syndicats bénéficient également du soutien des élus aveyronnais et de la chambre de commerce et d'industrie.

Ce sera une grande marche de solidarité pour la filière automobile aveyronnaise et les centaines d'emplois qu'elle représente, à travers notamment ses trois principales entreprises : Bosch, Jinjiang Sam et Filtrauto (groupe Sogefi) Marcillac. Cette marche, initiée par la CGT, désormais rejointe par la CFE-CGC et le syndicat Sud, aura lieu le samedi 13 avril, au départ d'Onet-le-Château, à partir de 14 heures. Le rassemblement final se déroulera symboliquement sur le parking de l'usine Bosch, où un élu représentant chacun des trois territoires principalement concernés, à savoir le Ruthénois, le Decazevillois, le Marcillacois, prendra la parole. Outre le soutien des élus aveyronnais, les syndicalistes de la filière automobile ont également reçu l'appui du président de la chambre de commerce et d'industrie, Dominique Costes, qui appelle les ressortissants de la CCI, à prendre part à la marche du 13 avril.

Un nouveau courrier adressé au Président de la République

"Tout le monde cherche la convergence", se félicite le maire de Rodez et président de l'Agglo, Christian Teyssèdre, qui n'hésite pas à monter au créneau et à hausser le ton, ces derniers temps, pour défendre l'emploi industriel et le diesel. Comme il l'a redit, ce mardi, lors de la réception des syndicalistes de la Bosch, ce mardi, en mairie de Rodez (un moment reportée, la rencontre a finalement eu lieu), à la suite de l'entrevue de Stuttgart, le maire de Rodez s'interroge sur la nécessité de commander une nouvelle étude sur les motorisations diesel - "une étude de plus" - alors que "le temps presse" pour stopper l'hémorragie du diesel et que "de nombreux emplois sont en jeu". Un nouveau courrier va d'ailleurs être adressé, dans ce sens, au Président de la République, Emmanuel Macron, pour lui faire part des fortes inquiétudes et des attentes des Aveyronnais.

En attendant cette marche unitaire et solidaire, de nouvelles visites sont annoncées ces prochains jours à l'usine Bosch, où l'un des responsables financiers de l'équipementier allemand est attendu le 9 avril. Quelques jours, plus tard, le 17 avril, c'est le conseiller interministériel, Jean-Pierre Floris, qui reviendra sur la zone de Cantaranne. D'ici là, la secrétaire d'Etat, Agnès Pannier-Runacher, est attendue jeudi 28 mars, chez nos voisins lotois, pour l'inauguration de l'usine du futur de Figeac Aéro. Pour la filière automobile aveyronnaise, on l'aura compris, l'industrie du futur débute par celle du présent. 

L'immobilier à Rodez

470 €

RODEZ, CENTRE VILLE : Venez découvrir cet appartement de type 3 d'une surfa[...]

399 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ BOURRAN SANS FRAIS D AGENCE- Beau 2 Pièces situé[...]

302 €

Situé proche de l'IUT et du centre ville de RODEZ, venez découvrir ce stud[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir